Cher : une cantine bio pour les écoliers du village de Saint-Just

© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire

Avec sa cantine bio mise en place dès la rentrée 2018, la commune de Saint-Just est en avance sur l'objectif annoncé du Gouvernement d'atteindre les 50% de bio dans les cantines de France d'ici 2020.

Par France 3 Centre-Val de Loire

12h15. C'est l'heure du déjeuner pour les écoliers du village de Saint-Just, dans le Cher. Nouveauté de la rentrée scolaire 2018, la nouvelle salle de spectacle de la commune située au sud de Bourges a été transformée en... Cantine bio.

Dans l'assiette, un nouveau menu composé de 80% de produits bio ou locaux. "C'est valorisant à tout niveau : pour les élèves, pour la commune encore pour moi-même. Je peux m'exprimer dans mes propositions avec des produits de qualité", explique Pascal Proust, chef cuisinier à la cantine municipal de Saint-Just.

"C'est la possibilité aussi de pouvoir expliquer aux enfants d'où vient la carotte qu'ils mangent. De leur dire qu'elle a été plantée à 20 kilomètres de chez eux. Ca peut même être un argument pour leur donner envie d'aller voir les champs où sont cultivés les produits pour comprendre la démarche.
© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire
 

650 000 euros d'investissement

Pour arriver à ce résultat, la commune a dû mettre la main à la poche : un investissement lourd de plus de 650 000 euros. Les employés communaux et les élus mettent la main à l'ouvrage pour que tout se passe bien. "C'est parce qu'on est une petite structure qu'on va arriver à la mettre en place."

Mais l'exercice a également ses limites. Certains appels d'offres restent vierges. Mais c'est également en raison de notre taille que les producteurs locaux ne vont pas forcément répondre car la quantité qui est commandée n'est pas suffisante et rentable vis-à-vis du coût de la livraison", contrebalance le maire de Saint-Just, Stéphane Garcia.
 

"Le repas est un peu plus meilleur que chez moi"

Et les principaux concernés dans tout ça ? Le repas proposé semble faire l'unanimité auprès des élèves. "Il est un peu plus meilleur que chez moi", "Déjà, l'entrée est trop bonne donc je pense que le reste va être aussi trop bon".

Pour un premier exercice, la note semble largement au-dessus de la moyenne. "Pour une première journée, je pense qu'on a atteint l'objectif. Et les enfants sont contents, c'est l'essentiel. Quand on veut, on peut", conclut Stéphane Garcia.

Avec une mise en place effective dès la rentrée 2018, la commune de Saint-Just est en avance sur l'objectif annoncé du Gouvernement d'atteindre les 50% de bio dans les cantines de France d'ici 2020.


Un reportage de Stéphane Dosne et Mekhak Movissian :

A lire aussi

Sur le même sujet

Inauguration du centre de formation de l'ADA Blois Basket 41

Les + Lus