Tourisme agricole : le woofing débarque dans le Cher

Tina et Lucie vont passer six mois en France, à travailler dans des exploitations agricoles / © F3 / C. Durchon
Tina et Lucie vont passer six mois en France, à travailler dans des exploitations agricoles / © F3 / C. Durchon

Le woofing est une formule de vacances de plus en plus à la mode. En échange de menus travaux, les touristes sont nourris et logés par un exploitant agricole. Dans le Cher, le concept séduit.

Par Bertrand Mallen

Connaissez-vous le woofing ? A l'origine un concept britannique lancé en 1971 par l'association WWOOF ("Working Week-ends On Organic Farms", ou "week-ends de travail dans des fermes biologiques"), l'idée se décline désormais dans plus de 100 pays. Le principe est simple : les voyageurs sont nourris et logés sur une exploitation agricole en échange de petites tâches.
 
Tourisme agricole : le woofing débarque dans le Cher
 

Une aventure humaine

A Ardenais, Lucie et Tina, bandeau dans les cheveux et ukulélé en bandoulière, sont deux touristes allemandes. Elles sont logées par Anne Gargot, agricultrice bio, et apprennent le français en même temps que les rudiments de l'agriculture biologique. L'exploitante s'est lancée dans l'aventure il y a une dizaine d'années, une véritable expérience humaine : "J'ai trouvé que c'était une façon de voyager aussi, et j'aime beaucoup recevoir". Les deux Allemandes prévoient de rester encore six mois en France, et de continuer l'aventure auprès d'autres agriculteurs.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus