Covid-19 : un an après le début de la campagne de vaccination, ce qu'il faut retenir en Centre-Val de Loire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Hermans

Le 27 décembre 2020, la première dose de vaccin était injectée en France. Un an plus tard, où en est la campagne de vaccination en Centre-Val de Loire ?

Elle avait suscité de la méfiance, mais surtout beaucoup d'espoir. Le 27 décembre 2020, la première dose de vaccin de France était administrée à Mauricette, 78 ans, à l’hôpital René-Muret de Sevran, en Seine-Saint-Denis. Un an plus tard, la campagne de vaccination a pris de l'ampleur, 76% de la population nationale ayant reçu au moins une dose depuis.

Dans le pays, le Centre-Val de Loire fait office de relativement bon élève. Voici cinq chiffres pour suivre l'avancée de la vaccination dans la région.

1 · Plus de vaccinés en moyenne qu'au national

Au 12 décembre, 76,1% de la population française présentait un schéma vaccinal complet (deux doses pour Pfizer, Moderna et AstraZeneca ; une seule pour le vaccin Janssen). Dans la région, ce taux montait à 77,2%, pour près de 2 millions de personnes totalement vaccinées. Ce qui équivaut à 90,2% de la population concernée par la vaccination.

Avec ces chiffres, le Centre-Val de Loire, se place cinquième au palmarès des régions qui se vaccinent le plus, derrière la Bretagne (80,5%), les Pays de la Loire, la Normandie et la Nouvelle-Aquitaine. Le Centre devance notamment l'Île-de-France (72,9%), la Corse (64,4%) et les régions ultramarines, comme la Guyane (22,3%).

2 · L'Indre-et-Loire au top, le Loiret en retard

Les taux de vaccination font ressortir des disparités départementales au sein de la région. Avec 75,3% de sa population vaccinée, le Loiret est à la traine. Un retard constatée depuis plusieurs mois. En mai dernier, dans un creux de vague de l'épidémie, le Loiret affichait déjà un taux de vaccination 6 points inférieurs à ceux de l'Indre et de Loir-et-Cher.

Au même moment, l'Indre-et-Loire pointait à la quatrième place des départements de la région. Sept mois plus tard, la Touraine a réussi à prendre la première place, ayant vacciné plus de 79% de sa population. Les diverses initiatives mises en place sur le territoire pour encourager la vaccination semble avoir porté leurs fruits.

Taux de vaccination complète par département (sans dose de rappel) au 12 décembre :

  • Dans le Cher : 77,2%
  • En Eure-et-Loir : 76,2%
  • Dans l'Indre : 77,9%
  • En Indre-et-Loire : 79,1%
  • En Loir-et-Cher : 78,8%
  • Dans le Loiret : 75,3%

3 · Les 65-74 ans et les jeunes adultes sont les plus vaccinés

Comme au niveau national, les 65-74 ans sont la tranche d'âge la plus vaccinée en Centre-Val de Loire, avec plus de 296 000 schémas vaccinaux complets à la mi-décembre, soit près de 95% des concernés. À l'échelle du pays, suivent les 55-64 ans, mais pas dans la région. Les 18-24 y occupent la deuxième place, à moins d'un demi-point derrière les 65-74 ans.

Suivent ensuite les 55-64 ans, puis les plus de 75 ans. Autre donnée remarquable : 81% des 12-17 ans y bénéficient d'une couverture vaccinale complète, un chiffre bien supérieur aux 76% affichés au niveau national.

5 · Quelques autres chiffres en vrac

- Comme ailleurs en France, c'est le vaccin Pfizer qui a été le plus injecté en Centre-Val de Loire : 78,2% des schémas complets lui sont dus dans la région, soit un point et demi de moins qu'au niveau national. Une moyenne qui cache quelques disparités. Car si Pfizer représente 81,1% de la couverture vaccinale dans le Loiret, sa part du gâteau est réduite à 75,3% en Indre-et-Loire. 

- 782 990 personnes ont reçu leur dose de rappel en Centre-Val de Loire à la date du 21 décembre selon l'agence régionale de santé, soit environ 30% de la population. Un chiffre légèrement supérieur à la moyenne du pays.