Amboise : les urgences de nuit ferment sur deux week-ends faute de personnel

Publié le Mis à jour le

Les urgences de l'hôpital d'Amboise-Château-Renault seront à l'arrêt durant la nuit ces 7 et 8 mai, faute de médecins en nombre suffisant, mais le SMUR sera finalement maintenu pour les urgences vitales. Il en sera de même du 14 au 15 mai prochains.

Impossible de se rendre aux urgences dans la nuit de samedi et dimanche et de dimanche à lundi pour deux week-end consécutifs, au Centre hospitalier intercommunal (CHIC) d'Amboise-Château-Renault. Les patients souhaitant accéder aux urgences de 8h30 à 18h30 les 7, 8, 14 et 15 mai sont invités à se rediriger vers Tours ou Loches.

Pas assez de médecins dans les territoires

La faute en revient au manque de personnel, notamment de médecins urgentistes, comme le déplore le maire d'Amboise et président du conseil de surveillance de l'hôpital, Thierry Boutard. "Ce n'est pas un problème local, plein d'autres territoires sont confrontés à un manque évident d'urgentistes", constate l'édile. "Ma volonté, dans le cadre du groupement hospitalier territorial, c'est que les élus et les directeurs d'hôpitaux se remettent autour de la table pour trouver des solutions."

De fait, la pénurie de médecins touche de nombreux établissement à travers la région, que ce soit ponctuellement, comme à Pithiviers ou Bourges, ou de manière plus permanente. A Orléans, les urgences saturées ont dû fermer depuis plus d'un mois, sans solution en vue, et la clinique privée Oréliance commence elle aussi à atteindre ses limites.

Le SMUR fonctionnera ce week-end

A  Amboise, le problème est aussi aggravé par le fait que les services doivent s'occuper des habitants, mais aussi des touristes, qui affluent en masse après la fin des périodes de confinement, avec un "flux supérieur à 2019", constate Thierry Boutard. Or, les pénuries de personnel risquent encore de se renforcer avec l'arrivée de l'été. "Il va bien falloir qu'on ait un service d'urgences et un SMUR qui fonctionnent, à la fois pour s'occuper de nos habitants et de deux qui viennent sur notre territoire."

Une bonne nouvelle cependant : contrairement à ce qui avait d'abord été annoncé, le SMUR continuera à fonctionner sur le week-end du 8 mai pour les urgences vitales. Si vous êtes en danger, composez le 15.