Tours : la seconde ligne de tram se précise et devrait passer par la place Jean Jaurès

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amélie Rigodanzo - Corentin le Dréan

Au cours d’une conférence de presse donnée samedi 17 octobre, le futur tracé de la deuxième ligne de tram tourangelle a été présenté. Mise en service à l'horizon 2025, elle ralliera le centre-ville de La Riche à Chambray-les-Tours, en passant par Tours et Joué-lès-Tours.

15 kilomètres de trajet, 27 nouvelles stations et en tout quatre communes traversées, c’est ce à quoi ressemblera la seconde ligne de tram de Tours. Après quatre années d'étude, samedi 17 octobre, le président de la métropole Wilfried Schwartz, le maire de Chambray-lès-Tours Christian Gatard, le maire de Joué-lès-Tours Frédéric Augis et le maire de Tours Emmanuel Denis, ont présenté le tracé de la future ligne 2 du tramway.Le projet, qui se veut écologique, sera accompagné de 30 km de pistes cyclables ainsi que de parkings relais végétalisés.
La construction du tramway impliquera un réaménagement total de la place Jean Jaurès incluant sans doute la suppression de ses fontaines. Mairie et Métropole se sont mis d'accord pour que le tracé de la future ligne B bifurque vers le boulevard Béranger, tout en gardant une circulation automobile. Une option préférée à celle du tracé sur le boulevard Heurteloup, qui engendrerait la coupe d'une trentaine d'arbres.

La deuxième ligne de tramway reliera donc  la commune de La Riche à la commune de Chambray-lès-Tours au sud-est, en desservant :
  • le centre-ville de La Riche
  • le nouveau quartier Plessis-Botanique
  • l’hôpital Bretonneau, le quartier Maryse Bastié
  • le nouveau quartier Beaumont-Chauveau
  • le quartier place Rabelais / rue Giraudeau
  • l’hypercentre de Tours en passant par le boulevard Béranger et la gare de Tours
  • le quartier du Sanitas, l’avenue de Grammont et le complexe aquatique du Lac
  • le quartier des Fontaines
  • le site universitaire et scolaire du parc de Grandmont en passant par l’avenue de Bordeaux ainsi que l’hôpital Trousseau jusqu’au terminus de La Papoterie.
42 000 voyageurs par jour sont attendus sur cette nouvelle ligne dont les travaux débuteront en 2023, avec une mise en service espérée en 2025. Le projet, estimé à 500 millions d’euros environs, ainsi que les différentes options concernant la place Jean Jaurès, seront présentés publiquement, débattus et votés lors du prochain conseil municipal le 9 novembre.

Une troisième ligne reliant Saint-Pierre-des-Corps à Saint-Cyr-sur-Loire est également à l’étude.