VIDÉO. Découvrez le tracé de la deuxième ligne de tram de Tours, mise en service en mars 2028

Le tracé définitif de la deuxième ligne de tram de Tours, son coût et le planning des travaux ont été présentés ce 31 mai à la presse en fin de matinée. Évaluée à 503 millions d'euros, cette ligne ira de La Riche à Chambray-lès-Tours en passant par le Boulevard Jean Royer. La vidéo du tracé à voir ici.

C'est officiel : la seconde ligne de tram tourangelle est sur les rails. "Il faudra 40 minutes pour rejoindre les terminus de Chambray-lès-Tours et La Riche. Jusque-là on avait une ligne, là on va avoir un réseau avec 4 branches et une partie commune centrale Place de la Liberté", a annoncé ce 31 mai Emmanuel Denis, maire de Tours et deuxième vice-président de Tours métropole délégué aux transports et à la mobilité douce.

"Cette fois c'est parti. Le budget est de 503 millions d'euros, les travaux commenceront mi-2025 et la mise en service est prévu pour fin mars 2028. Le budget comprend aussi la ligne de Bus à haut niveau de service et les 5 kms réaménagés entre les Atlantes et le pont Mirabeau", décrit le deuxième vice-président de Tours métropole délégué aux transports et à la mobilité douce.   

La vidéo du tracé de la deuxième ligne de tram vu du ciel : 

Diviser par 7 le nombre de véhicules par jour boulevard Jean Royer

La deuxième ligne du tram de Tours passera bien par le boulevard Jean Royer. "Aujourd’hui le boulevard voit passer plus de 7000 voitures par jour. Avec le tram, l'objectif est de passer à 1000-1500 voitures par jour", estime Emmanuel Denis.

Comment ? En réduisant le trafic de transit et au prix d'un accès limité du boulevard aux riverains. La plateforme du tram sera partagée avec les voitures restantes et les trottoirs seront élargis et végétalisés.

"Le boulevard ne sera pas circulant de part et d'autre dans les deux sens. Ce sera forcément une grosse modification en terme de fonctionnement. Il y aura une réunion publique fin juin avec les riverains pour lever les craintes et les incertitudes", annonce le maire de Tours. 

80 millions de plus qu'en 2021

Le budget de cette deuxième ligne de tram est donc estimé à 503 millions d'euros. Soit environ 80 millions de plus que l'estimation de 2021. "Même si c'est le tracé par Jean-Royer qui coûte le moins cher, cette augmentation est due à la hausse des taux d'intérêt, de l'inflation mais surtout de la flambée des coûts du matériel roulant. Plus 30%" détaille Christian Gatard, vice-président du Syndicat des Mobilités de Touraine en charge des finances. 

Comment seront financés les 503 millions d'euros ? Pour le moment le Syndicat des Mobilités de Touraine compte sur : 

  • 46 millions d'euros de l'Etat
  • 20 millions d'euros de la Région
  • 170 millions d'euros empruntés à la Banque européenne d'investissement et 80 millions à la BEI en emprunts intermédiés
  • 100 millions d'euros empruntés à la Banque des territoires

La deuxième ligne de tram s'étend sur 12,5 kms et comptera 22 stations. 

" Pour le financement, il faut passer les étapes les unes après les autrres, on va continuer à travailler dessus. Mais c'est un projet nécessaire et structurant pour le territoire", affirme Emmanuel Denis. "Il a un intérêt écologique, économique et social."

Christophe Boulanger, président du syndicat des Mobilités de Touraine complète : " On est sur un projet global métropolitain. On va pouvoir aller de La Riche à Chambray-lès-Tours. De l'hôpital Bretonneau à l'hôpital Trousseau...Mais en plus une ligne de tram a un effet sur tout le réseau. C'est bien tous les Tourangeaux qui vont en bénéficier. "

Et Saint-Pierre-des Corps et Saint-Cyr-sur-Loire ? Comme il n'est pas encore question de troisième ligne, Emmanuel Denis assure qu' " on va travailler sur des Bus à haut niveau de service (BHNS) pour améliorer l'offre de transports de Saint-Cyr-sur-Loire et Saint-Pierre-des-Corps". 

La deuxième ligne de tram qui doit être mise en service fin mars 2028 s'étendra sur 12,5 kms et comptera 22 stations.