Résultats législatives 2022 : qui est Thomas Ménagé, le nouveau député RN de la 4e circonscription du Loiret ?

Plus sur le thème :

Avec 63,36% des suffrages pour ce second tour des élections législatives, le candidat du Rassemblement national Thomas Ménagé est le nouveau député de la 4e circonscription du Loiret (Montargis). Il succède à Jean-Pierre Door (LR).

C’est le candidat du Rassemblement national (RN) Thomas Ménagé qui va représenter à l’Hémicycle pendant les cinq prochaines années les habitants de la 4e circonscription du Loiret (Montargis et le Gâtinais).

Arrivé en tête au premier tour des législatives avec 31,45% des voix,, il a conforté sa place au second tour en réunissant 63,36% des suffrages.

Ex porte-parole de la Manif pour tous

Âgé de 30 ans, ce cadre dans l’immobilier et la construction (comme l’indique sa profession de foi) n’est pas un novice en politique.

Il a été adjoint au maire d’Ouchamps (Loir-et-Cher), ainsi que directeur de cabinet de Nicolas Dupont-Aignan pendant cinq ans. Comme le rappelle cet article de Mag Centre, il fut aussi un porte-parole local de "la Manif pour tous" en 2013-2014. Un engagement qu’il n’a pas abandonné par la suite puisqu’il manifestait en 2016 avec ce mouvement contre la gestation pour autrui à Blois.

C’est encore dans le Loir-et-Cher qu’il s’était présenté pour la première fois aux législatives en 2017, dans la 1re circonscription précisément. Mais un mois avant le premier tour, il avait retiré sa candidature et avait démissionné de ses fonctions au sein de Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan. 

Elu conseiller régional

Thomas Ménagé s’est ensuite rapproché du parti d'extrême-droite en co-fondant en 2020 un mouvement allié du RN, L’Avenir français.

Il s’est ensuite présenté en 2021 aux élections régionales et départementales, sur le canton de Montargis. S’il a échoué à l’issue du second tour des départementales face au binôme LR Nelly Dury et Ariel Lévy, il a été élu conseiller régional du Centre-Val de Loire, dans le groupe RN et alliés, et siège au sein de la commission Territoires, Agriculture et Alimentation. 

C'est donc au sein du groupe d'extrême-droite mais sous l'étiquette L'Avenir français qu'il va siéger à l'Assemblée.

Annulation possible ?

Thomas Ménagé a largement battu le candidat de la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale (Nupes) Bruno Nottin, qui a obtenu 36,64% des voix. Ce militant communiste, âgé de 47 ans et greffier de profession, est conseiller municipal d'opposition à Montargis depuis 2008 et conseiller communautaire à l'agglomération depuis 2014. 

Il est par ailleurs accusé par Jean-Michel Blanquer, candidat malheureux de la majorité présidentielle au premier tour, d'avoir violé plusieurs règles électorales pendant la campagne.

L'ancien ministre de l'Education nationale a déposé un recours en ce sens pour annuler les résultats du scrutin où il est arrivé 3e derrière le candidat communiste, comme le montre le diagramme ci-dessous. Seulement 189 voix séparent les deux hommes.

Avant même l’issue de ces élections, les résultats du premier tour étaient déjà un coup de tonnerre dans cette circonscription du Loiret qui n’avait connu que deux députés depuis 1962, en l’occurrence Xavier Deniau et Jean-Pierre Door, tous deux de droite.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité