CARTE. Résultats définitifs législatives 2024 à Orléans : la macronie garde trois sièges, la gauche de retour... qui sont les députés élus dans la métropole ?

L'alliance Ensemble conserve la mainmise sur la métropole d'Orléans, avec trois députés réélus. Dans la 2e circonscription du Loiret, la gauche s'impose. Retrouvez tous les résultats ci-dessous.

La métropole d'Orléans, en passe d'avoir un député d'extrême droite ? Réponse ce dimanche 7 juillet, en direct, à l'issue du second tour des élections législatives anticipées. Les habitants ont été appelés à voter ce dimanche, dans l'une des quatre circonscriptions qui divisent la métropole.

Des circonscriptions entre urbain et rural qui, malgré l'important vote de gauche enregistré dans la métropole, a placé en tête le Rassemblement national en tête dans trois des quatre circonscriptions. Et a laissé la gauche en troisième place dans trois mêmes circonscriptions, avec désistements à la clé en vue d'un barrage.

La coalition macroniste Ensemble va tenter de préserver ses sièges, mais aura fort à faire. L'une des circonscriptions leur est déjà perdue, après le retrait de la sortante Caroline Janvier.

Suivez les résultats en direct ci-dessous à partir de 20h.

Pour rechercher avec le nom de votre commune, c'est ici : 

Retrouvez les résultats de votre ville sur franceinfo.fr

1ʳᵉ circonscription

Stéphanie Rist conserve son siège. Dans la première circo du Loiret, la sortante (Renaissance/Ensemble) recueille 67,7% des voix, et surclasse la candidate du RN, Tiffanie Rabault.

Dans la seule circonscription du Loiret où le RN n'est pas arrivé en tête au premier tour, les électeurs avaient plébiscité la députée sortante. Avec 31,6 % des voix, cette dernière avait devancé de 69 voix Ghislaine Kounowski (Nouveau Front populaire/PS), à l'issue du premier toute. La candidate de gauche avait décidé de se désister. Car, en troisième place, pointait la candidate du Rassemblement national avec 28% des voix.

La 1ère circonscription du Loiret est la circonscription du sud d'Orléans, qui compte les quartiers de La Source et de Saint-Marceau, ainsi que les communes d'Olivet, Saint-Cyr en Val, Saint-Denis-en-Val, Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, Saint-Jean-le-Blanc et Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Elle s'étend ensuite au sud de la Loire jusqu'à Beaugency. Stéphanie Rist en est la députée depuis 2017.

2ᵉ circonscription

La gauche fait son retour à Orléans. Emmanuel Duplessy, candidat du Nouveau Front populaire, devance largement Élodie Babin, du Rassemblement national. Le nouveau député obtient 56,2% des voix.

Dans ce territoire, la "candidate fantôme" Élodie Babin, avait fini en tête du premier tour avec près de 33% des voix. Elle est talonnée par l'écologiste Emmanuel Duplessy (Génération·s), avec 28% des suffrages. La députée (Renaissance) sortante, Caroline Janvier, n'a empoché que 23% des voix, et termine sur la dernière marche du podium. Pour éviter une triangulaire favorable au RN, la sortante s'est désistée dans l'entre-deux-tours.

La circonscription comporte notamment les quartiers Bannier et Carmes d'Orléans. Ainsi que d'autres communes de la métropole : La Chapelle-Saint-Mesmin, Ingré, Ormes, Saint-Jean-de-la-Ruelle et Saran. Au-delà, la 2e circonscription du Loiret va jusqu'à Meung-sur-Loire le long du fleuve, et Patay et Artenay vers la Beauce. Caroline Janvier y était députée depuis 2017, après avoir ravi le siège au maire (ex-LR) d'Orléans, Serge Grouard.

5ᵉ circonscription

Anthony Brosse conserve son siège, à 665 voix près. Le député sortant Renaissance est réélu avec 50,7% des voix face au RN, Jean-Lin Lacapelle.

Jean-Lin Lacapelle était pourtant largement en tête dans la circonscription du Pithiverais. Il y devançait le député sortant Renaissance, Anthony Brosse (22,01%). Ce dernier avait ravi la circonscription en 2022, l'emportant face au RN à trois petites voix près. Anne-Laure Boutet (LFI/NFP), troisième avec 19,77%, s'est désistée au profit d'Anthony Brosse.

La 5e circonscription du Loiret est avant tout celle du Pithiverais, mais elle s'étend jusqu'à la métropole, puisqu'elle inclut également les communes de Fleury-les-Aubrais et Chanteau. Des quatre circonscriptions qui couvrent la métropole, c'est celle qui a la plus grande probabilité de basculer à l'extrême droite.

6ᵉ circonscription

Richard Ramos (Ensemble/MoDem) obtient 63,3% des suffrages face au RN Anthony Zeller, et est confortablement réélu dans son siège de député.

Au premier tour, les deux candidats avaient fini dans un mouchoir de poche. Anthony Zeller y empochait 31,8% des voix. Juste derrière, Richard Ramos obtenait 30,6% des suffrages. Le socialiste Christophe Lavialle, troisième avec 29,7%, s'est désisté au profit de Richard Ramos.

La plus récente des circonscriptions du Loiret (créée en 2009) couvre une part importante de la métropole. À savoir les quartiers Bourgogne, Saint-Marc et Argonne d'Orléans, et les communes de Boigny-sur-Bonne, Bou, Chécy, Combleux, Mardié, Marigny-les-Usages, Saint-Jean-de-Braye et Semoy. Une circonscription aux mains du MoDem Richard Ramos, où la gauche avait échoué au deuxième tour en 2022.

► Suivez en direct les résultats des élections législatives 2024 en France sur franceinfo. Consultez les votes, les dépouillements de scrutin et le taux de participation sur https://www.francetvinfo.fr/elections/resultats/

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité