CARTE. Résultats législatives définitifs 2024 dans le Loiret : le RN perd un siège, la gauche revient... découvrez les candidats élus par commune et par circonscription

Grosse désillusion pour le Rassemblement national dans le Loiret, où la sortante Mathilde Paris est battue, et où Jean-Lin Lacapelle ne parvient pas à ravir le Pithiverais à la majorité présidentielle. La gauche fait son retour au nord-ouest d'Orléans. Retrouvez tous les résultats dans le Loiret, au second tour des législatives ce 7 juillet.

Qui seront les nouveaux députés dans les six circonscriptions du Loiret ? Les 460 000 électeurs du département étaient appelés aux urnes ce dimanche 7 juillet, à l'occasion du second tour des élections législatives anticipées.

Surfant sur le bon score de Jordan Bardella aux élections européennes, le Rassemblement national est, au premier tour, arrivé en tête dans cinq des six circonscriptions du Loiret. Dans la 4ᵉ circonscription, le sortant RN Thomas Ménagé est même passé à un cheveu d'être réélu dès le premier tour.

Sur les six circonscriptions du département, le RN est présent partout au deuxième tour, se retrouve face à Ensemble cinq fois, et au NFP une seule fois.

La dynamique du premier tour va-t-elle se concrétiser ? Le RN va-t-il faire une razzia sur le Loiret ? La majorité va-t-elle résister ? France 3 vous donne toutes les réponses, les noms des élus et leurs scores à partir de 20h.

Pour rechercher avec le nom de votre commune, c'est ici : 

Retrouvez les résultats de votre ville sur franceinfo.fr

1ʳᵉ circonscription

La sortante Stéphanie Rist (Ensemble/Renaissance) est largement réélue dans la 1ère circo du Loiret. Elle obtient 67,7% des suffrages, face à la RN Tiffanie Rabault.

Dans la seule circonscription du Loiret où le RN n'est pas arrivé en tête au premier tour, les électeurs avaient déjà plébiscité Stéphanie Rist. Avec 31,6 % des voix, la députée sortante avait devancé de 69 voix la candidate du Nouveau Front populaire, Ghislaine Kounowski (PS). Cette dernière a choisi de se désister. Car, en troisième place, pointait Tiffanie Rabault avec 28% des voix.

Première circonscription du Loiret, et première circonscription orléanaise, le territoire va du sud de la métropole jusqu'à Beaugency, et occupe toute la rive sud de la Loire entre les deux. Elle compte également Cléry-Saint-André, Olivet, Saint-Jean-le-Blanc, ainsi que les quartiers de La Source et de Saint-Marceau d'Orléans. Stéphanie Rist en est la députée depuis 2017.

2ᵉ circonscription

La gauche fait son retour dans le Loiret. Emmanuel Duplessy, candidat du Nouveau Front populaire, devance largement Élodie Babin, du Rassemblement national. Le nouveau député obtient 56,2% des voix.

Dans ce territoire, qui va du nord-ouest d'Orléans à Meung-sur-Loire et Artenay, la "candidate fantôme" Élodie Babin, a fini en tête du premier tour avec près de 33% des voix. Elle est talonnée par l'écologiste Emmanuel Duplessy (NFP/Génération·s), avec 28% des suffrages.

La députée (Renaissance) sortante, Caroline Janvier, n'a empoché que 23% des voix, et termine sur la dernière marche du podium. Pour éviter une triangulaire favorable au RN, elle a décidé de se désister au deuxième tour. Caroline Janvier était députée depuis 2017, dans une circonscription ravie au maire (ex-LR) d'Orléans, Serge Grouard.

3ᵉ circonscription

La sortante RN Mathilde Paris est battue dans la 3e circo du Loiret. Son adversaire, Constance de Pélichy (DVD) obtient 51,1% des suffrages. "Le front républicain l'a emporté, je saurai m'en souvenir", a-t-elle réagi au micro de France 3. "J'ai été élue par des électeurs, certains engagés à droite, certains engagés à gauche, certains pas engagés du tout", explique-t-elle, souhaitant "les représenter tous et rechercher l’intérêt général".

Mathilde Paris avait pourtant fini largement en tête au premier tour, avec 45,5% des suffrages au premier tour. La maire de La Ferté-Saint-Aubin, Constance de Pélichy, finissait deuxième avec 32% des voix. Clément Verde (LFI), arrivé troisième (19,4%), s'est désisté pour faire barrage au Rassemblement national.

La circonscription occupe tout le sud de la Loire, de La Ferté-Saint-Aubin jusqu'à Gien, en passant par Jargeau et Sully-sur-Loire. Mathilde Paris y a été élue en 2022, ravissant le siège au LR Claude de Ganay.

4ᵉ circonscription

Le sortant RN Thomas Ménagé est confortablement réélu (62,6%) face au communiste Bruno Nottin (NFP). Au premier tour, il avait failli être réélu dès le premier tour. Le sortant d'extrême droite termine premier avec 49,65% des voix, très loin devant le communiste Bruno Nottin (21,14%). Les deux rejouent le match de 2022, remporté par Thomas Ménagé à plus de 63%.

La circonscription s'étend principalement sur le Montargois (Montargis, Châlette-sur-Loing, Amilly, Villemandeur et alentours), jusqu'à Courtenay et Châtillon-Coligny.

5ᵉ circonscription

Anthony Brosse est réélu dans la 5e circo du Loiret. Il obtient 50,7% des voix face au RN, Jean-Lin Lacapelle. Le sortant obtient 665 voix d'avance.

Au premier tour, Jean-Lin Lacapelle y arrivait en tête avec 43,4%. Il devance largement le député sortant Renaissance, Anthony Brosse (22,01%), élu en 2022 face au RN à trois petites voix près. Anne-Laure Boutet (LFI/NFP), troisième avec 19,77%, s'est désistée au profit d'Anthony Brosse.

La 5e circonscription du Loiret est avant tout la circonscription du Pithiverais (Pithiviers, Bellegarde, Malesherbe), mais s'étend jusqu'à la métropole, puisqu'elle inclut également les communes de Fleury-les-Aubrais et Chanteau.

6ᵉ circonscription

Réélection solide aussi pour Richard Ramos (Ensemble/MoDem), qui obtient 63,3% des suffrages face au RN Anthony Zeller.

Au premier tour, les deux candidats avaient fini dans un mouchoir de poche. Anthony Zeller y empochait 31,8% des voix. Juste derrière, Richard Ramos obtenait 30,6% des suffrages. Le socialiste Christophe Lavialle, troisième avec 29,7%, s'est désisté au profit de Richard Ramos.

La plus récente des circonscriptions du Loiret (créée en 2009) couvre, à nouveau, un morceau de la métropole orléanaise (le nord-est, avec Saint-Jean-de-Braye, Chécy et les quartiers Bourgogne, Saint-Marc et Argonne d'Orléans) et longe la Loire jusqu'à Lorris et Varennes-Changy, en passant par Châteauneuf-sur-Loire. La circonscription de la forêt d'Orléans fut brièvement socialiste, et est depuis 2017 le pré carré de Richard Ramos, personnalité médiatique de la macronie.

► Suivez en direct les résultats des élections législatives 2024 en France sur franceinfo. Consultez les votes, les dépouillements de scrutin et le taux de participation sur https://www.francetvinfo.fr/elections/resultats/

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité