Emmanuel Macron déjeune avec les petits-enfants de Maurice Genevoix en vue de la panthéonisation

Le 16 janvier 2020. Emmanuel Macron en visite sur la base aérienne de Bricy près d'Orléans. Il est venu présenter ses vœux aux armées. / © JULIEN DE ROSA / MaxPPP
Le 16 janvier 2020. Emmanuel Macron en visite sur la base aérienne de Bricy près d'Orléans. Il est venu présenter ses vœux aux armées. / © JULIEN DE ROSA / MaxPPP

Emmanuel Macron était dans le Loiret pour présenter ses vœux aux armées. Il en a profité pour déjeuner ce jeudi avec les petits-enfants de l'écrivain Maurice Genevoix pour préparer son entrée au Panthéon, confirmée pour le 11 novembre, a indiqué son entourage.
 

Par FM avec AFP

Lors de ce déjeuner privé dans la maison des bords de Loire de l'écrivain, à Saint-Denis de l'Hôtel, avec Julien et Charlotte Genevoix, la famille a confirmé qu'elle faisait don à l'Etat du manuscrit de "Ceux de 14", saisissant récit des combats sanglants de la Grande Guerre.

Emmanuel Macron avait annoncé le 6 novembre 2018 la panthéonisation de l'écrivain-combattant, l'un de ses auteurs préférés, lors d'un déplacement aux Eparges, dans la Meuse, théâtre de terribles combats en 1915 et où Maurice Genevoix a été blessé. Une décision annoncée lors de son périple dans le Nord et dans l'Est pour le centenaire de la fin de la Grande Guerre.
Le Président de la République tenait ainsi à saluer la mémoire d'un auteur emblématique des combats de la Première Guerre mondiale, prix Goncourt pour "Raboliot" (1925) et Académicien. Pour la cérémonie, le chef de l'Etat a commandé une oeuvre d'art à un binôme franco-allemand d'artistes: le plasticien allemand Anselm Kiefer, qui réside en France, connu pour ses peintures gigantesques et son travail sur la mémoire, et le compositeur lorrainde musique contemporaine Pascal Dusapin. Il s'agit de la première commande publique pour le Panthéon depuis 1923.
Initialement prévue le 11 novembre 2019, sa panthéonisation a été reportée d'un an afin de l'adosser au centenaire de l'inhumation du Soldat inconnu" sous l'Arc de Triomphe, avait indiqué l'Elysée début octobre.

Cette entrée au Panthéon doit célébrer Maurice Genevoix mais aussi à titre collectif, "ceux et celles de 14", afin de rendre hommage à "l'armée victorieuse" de la Grande Guerre.
 

Sur le même sujet

Les + Lus