Municipales 2020 : quand on est maire d'un village en Centre-Val de Loire

Les villages du Centre-Val de Loire / © F3CVDL
Les villages du Centre-Val de Loire / © F3CVDL

Cela fait plusieurs mois que nous allons à la rencontre de maires de communes rurales du Centre-Val de Loire pour leur tirer le portrait avant les élections municipales. Comment ces élus de proximité voient leurs mandats ? Leur territoire ? Sont-ils en burn out, comme on l'a parfois entendu ?

Par Fabienne Marcel

Malgré la défiance d'une partie de la population envers les femmes et les hommes politiques, le maire reste l'élu préféré des Français sondage après sondage. Et de loin. Selon une étude du Cevipof datant de janvier 2019, 58 % des Français font confiance à leur maire, contre 36 % seulement de confiance pour les députés, 23 % pour les députés européens ! Un plébiscite pour cet élu de proximité, notamment en milieu rural. 

Manque de médecin, de maternités, de réseau, de trains, d'emplois aidés...  Les maires ruraux centrais sont en première ligne pour gérer ou apporter une aide aux administrés face aux problèmes liés à la ruralité. A l'image de ces 60 maires de l'Indre qui avaient, en octobre 2018, mis leur démission dans la balance pour dénoncer la fermeture de la maternité du Blanc.   
 

Pourquoi je reste ? Pourquoi je pars ?

Au lendemain du congrès des maires en novembre 2018, l'AMRF, l'Association des maires ruraux de France a sorti une étude sur l'état d'esprit des maires ruraux. Sur leur motivation à poursuivre un nouveau mandat. 10 000 maires ont été consultés pour cette étude. 58, 8 % ont dit leur intention d'arrêter, 41,2 % seulement souhaitent se représenter. Des chiffres éloquents, qui interpellent sur le moral de ces élus de proximité.  

Les raisons d'arrêter ? Certains élus n'en manquent pas. Parmi leurs doléances, "la toute-puissance des intercommunalités qui rogne les pouvoirs des maires", "les contraintes budgétaires avec des dotations en baisse", "l'absence de politique publique pour maintenir des services locaux",  et même pour certains "les exigences accrues des citoyens". 
 
Ceux qui veulent continuer, en majorité des jeunes, selon l'étude de l'AMRF, évoquent "leur attachement au territoire communal", ou "pour défendre la ruralité et un certain art de vivre", "parce que la commune est utile". 
Les maires ruraux du Centre-Val de Loire sont-ils victimes eux aussi, du "blues des maires" ? Sont-ils en burn out ? Ou restent-ils mobilisés et enthousiastes à l'idée de gérer leur commune ? 
Du Berry au Gâtinais, de la Touraine au Giennois ou encore du Perche à la Beauce, nous sommes allés rencontrer, à travers toute la région Centre-Val de Loire, des maires de villages qui nous ont raconté leur quotidien. 
 

Le quotidien d'un maire rural 

Tout mener de front, c'est un peu le lot d'un maire de village. Qu'on ait 15 administrés comme Cédric Fischer, maire de Saint Céols, la plus petite commune rurale du Cher, 515 habitants au dernier recensement pour madame le maire Chantal Meersschaut à Souvigny-en-Sologne dans le Loir et Cher, ou 2000 administrés pour le maire de Châteaumeillant dans le Cher, Guy Bergerault. 
A Saint Céols, Cédric Fischer est maire, avocat et agriculteur ! Guy Bergerault, lui, a vu les problèmes administratifs se multiplier et les difficultés financières s’accentuer avec la baisse des dotations de l’Etat. Il a assisté à la naissance des communautés de commune, d'abord favorable, il a vite déchanté. "On a assisté au copinage d’un certain nombre de communes qui se sont arrangées entre elles au détriment des autres." Guy Bergerault ne briguera pas un troisième mandat en 2020 "pour rien au monde". Chantal Meersschaut, elle, est maire de Souvigny-en-Sologne depuis 1989. Et elle n'a pas l'intention de raccrocher son écharpe tricolore, même si son mandat "a évolué avec le temps et qu'il est plus compliqué". Quand on est maire, il faut, selon elle, savoir faire face aux imprévus. Récemment, l'arrivée des gens du voyage a mis sa petite commune en émoi et l'a fortement mobilisée.

Eprouvant, épanouissant, prenant, le quotidien des maires de petits villages centrais est varié et passionnant. Tous les entretiens avec monsieur ou madame le Maire, sont à retrouver sur notre carte interactive.

CARTE INTERACTIVE : retrouvez les portraits des maires de nos villages en cliquant sur leur photo. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus