VIDEO. Les grandes affaires criminelles qui ont marqué la région Centre-Val de Loire

Dans la série "Scène de crime", Rebeca Benbourek raconte les faits divers emblématiques de la région Centre-Val de Loire. L'affaire de la petite martyre de l'A10, un couple homosexuel enterré vivant dans le Berry, la tuerie de Tours... des drames inscrits dans la mémoire collective.

Comme ailleurs en France, la région Centre-Val de Loire n'échappe pas aux affaires criminelles les plus bouleversantes et dérangeantes les unes que les autres. Onze des plus marquantes sont à découvrir sur notre plateforme France.tv

L'affaire de la petite martyre de l'A10

C'est celle qui a sans doute succitée le plus d'émotion et d'incompréhension. Le 11 août 1987, le corps sans vie d’une petite fille âgée de quatre ans est retrouvé en bordure de l’autoroute A10 au niveau de Suèvres en Loir-et-Cher. Elle aurait été battue à mort. Les investigations vont durer plus de trente ans. Le dossier sera rouvert à plusieurs reprises, en vain. L'affaire est relancée en 1993 grâce à l'émission "Témoin numéro un", présentée par Jacques Pradel. Mais les recherches échouent de nouveau. En 2018, l'affaire prend un tournant décisif. Les parents de la petite fille sont identifiés grâce à une concordance ADN avec le petit frère de la victime impliqué dans une affaire de violences. La fillette est enfin identifiée. Elle s'appelait Inass Touloub. Son corps repose à Suèvres avec l’épitaphe "ici repose un ange".

Un couple homosexuel enterré vivant dans le Berry

Dans la nuit du 7 au 8 mars 2009, Luc Amblard et Guy Bordenave, deux habitants de Couy (Cher), disparaissent. Le couple d’homosexuels sera retrouvé enterré vivant trois mois plus tard près de la Loire, à La Charité-sur-Loire. Ensevelis, ils sont morts d'asphyxie. Un homme Claude Juillet fréquente la soeur de Guy Bordenave. Lorsqu'ils se séparent, Claude Juillet vit mal la situation et attribue la raison de leur éloignement à l'influence de Guy Bordenave et de Luc Amblard. Avec son complice Christophe Rayé, ils décident de les éliminer et passent à l'action.

La tuerie de Tours

Le 29 octobre 2001, Jean-Pierre Roux-Durraffourt, un homme en proie à des pulsions meurtrières, ouvre le feu en plein centre-ville de Tours. L’homme est armé d’une carabine 22 long rifle. Ce jour-là, il tue 4 hommes et blesse 7 personnes avant d’être interpellé dans le parking Vinci, situé devant la gare SNCF. Son procès a eu lieu en 2005. Condamné à la perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 22 ans, le meurtrier pourrait demander sa remise en liberté en 2023.

Une étudiante assassinée en plein cours à l'IUT d'Orléans

Le 22 juin 2005, Jean-Loup Hahn, étudiant de l'IUT d'Orléans, tue Julia Bastide, l’une de ses camarades. La scène se passe en pleine salle de cours, pendant la soutenance de fin d'année de la jeune fille. Le jeune homme était amoureux de la victime, un amour qui se sera transformé en harcèlement fatal. En 2007, Jean-Loup Hahn est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Mais il fait appel et sa peine sera alors allégée. Il écopera de 30 ans de prison assortie d'une peine de sûreté de 20 ans. Il est incarcéré près de Toulouse.

 ► Les autres affaires criminelles à voir en vidéo sur France.tv

  • Sylvie R., la dépeceuse de Touraine
  • L'affaire Mis et Thiennot
  • Muriel Reigada, une jeune femme enlevée et retrouvée morte enterrée à Orléans
  • Alain Leleu, l'homme d'affaires tué par sa maîtresse près de Chartres
  • Mehmet Isik, assassiné par sa belle-famille dans la forêt de Velles en 2006
  • Un routier assassiné sur la rocade de Chartres en avril 1998
  • Le mystère de "la femme au papillon" retrouvée morte sur les bords de Loire
  • Alain Leleu, l'homme d'affaires tué par sa maîtresse près de Chartres