Communautés de communes de Corse : découvrez les présidents élus en cartes et chiffres

De Jean-Christophe Angelini, élu président de l'intercommunalité du Sud Corse, à Louis Pozzo di Borgo, qui a pris la tête de la communauté d’agglomération de Bastia, les dix-neuf présidentes et présidents des intercommunalités de Corse, devenues des enjeux de pouvoir, ont tous été désignés.
Les 19 communautés de communes de Corse
Les 19 communautés de communes de Corse © Guillaume Ptak

La période des élections des présidentes et présidents 19 communautés de communes en Corse vient de se terminer. Les intercommunalités, devenues des enjeux de pouvoir en Corse, doivent désormais désigner les 105 délégués qui choisiront le prochain président du Syndicat de valorisation des déchets en Corse (SYVADEC).

Là aussi, c'est un autre enjeu de pouvoir sur l’île, d’autant plus que le problème du traitement des déchets est récurrent depuis 30 ans. Le président sortant, François Tatti, entretenait des relations tendues avec la majorité nationaliste.

Haute-Corse

Louis Pozzo di Borgo, Jean-Dominici, Antoine Orsini. Ils sont plusieurs à avoir pris la tête de communautés de communes en Haute-Corse. Adjoint au maire de Furiani, Louis Pozzo di Borgo a, sans surprise, été élu président de la communauté d’agglomération de Bastia. Le conseiller territorial Femu a Corsica à l’Assemblée de Corse était le seul candidat présenté, et il était soutenu par la majorité (quatre communes sur les cinq que compte la CAB).

Le président de la chambre de commerce et d’industrie de Corse, Jean Dominici, prend lui la présidence de la communauté de communes de Marana-Golo, alors qu’Antoine Orsini dirigera l’interco du Centre Corse. Même si l'élection de son président s'est déroulée sans problème - Antoine Orsini a été élu à l'unanimité - le reste de la désignation de l'intercommunalité a été chaotique. Certains n'ont pas pris part au vote des vice-présidents, alors que la séance a été suspendue plusieurs fois avant qu'un groupe composés de plusieurs maires ne quitte la séance avant la fin.

La communauté de communes du Nebbiu-Conca d’Oru a été très disputée. Au bout de trois tours et d’un changement de candidat en face, le maire de Saint-Florent (75 ans) Claudy Olmeta a été réélu à la tête de l’interco de Nebbiu-Conca d’Oru au bénéfice de l’âge. L'élection a ainsi marqué une fracture dans l’interco et peut être analysée comme une défaite pour Gilles Simeoni, en même temps qu’une division dans le camp nationaliste.
 
Les 19 intercommunalités de Corse
Les 19 intercommunalités de Corse © Guillaume Ptak

                 

Corse-du-Sud

Côté Ajaccio, Laurent Marcangeli a été réélu, pour la troisième fois, président de la communauté d’agglomération du pays Ajaccien (Capa). Le maire d’Ajaccio était le seul candidat en lice, et sa réélection est tout sauf une surprise. Déjà élu maire de Porto-Vecchio, Jean-Christophe Angelini a également été élu président de la communauté de commune du Sud Corse. Le maire nationaliste a été élu à l’unanimité.          
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique