Louis Pozzo di Borgo élu président de la communauté d’agglomération de Bastia

Sans surprise le candidat choisi par la majorité de la communauté d’agglomération de Bastia, Louis Pozzo di Borgo, adjoint au maire de Furiani, a été élu président de l’institution vendredi. Un vote auquel les représentants de Ville di Pietrabugno n’ont pas participé. 

Vendredi 10 juillet, Louis Pozzo di Borgo a été élu président de la communauté d'agglomération de Bastia (Cab).
Vendredi 10 juillet, Louis Pozzo di Borgo a été élu président de la communauté d'agglomération de Bastia (Cab). © France 3 Corse
C’est la première fois que la présidence de la communauté d’agglomération de Bastia (Cab) revient à un élu non-bastiais. Ce vendredi 10 juillet, Louis Pozzo di Borgo, conseiller municipal de Furiani, a été élu président de l’institution, 30 voix sur 31, lors de son premier conseil organisé en plein air au Mantinum de Bastia. 

 

Il succède ainsi à François Tatti. « Trop longtemps otage des enjeux politiciens, la communauté d’agglomération de Bastia doit retrouver ses fonctions premières », a déclaré Louis Pozzo di Borgo, jusqu’alors vice-président de l’intercommunalité en charge des sports, quelques minutes après son élection. 

Une nomination sans surprise puisque le conseiller territorial Femu a Corsica était le seul candidat présenté, et choisi, par la majorité des quatre communes sur cinq qu’inclut la Cab (Bastia, Furiani, San Martinu di Lota et Santa Maria di Lota). Dans le même temps, cinq vice-présidents ont également été nommés : Guy Armanet, Gilles Simeoni, Michel Simonpietri, Pierre Savelli et Marie-Hélène Padovani. Sept autres seront désignés dans un second temps. 

Pas de vote pour Ville di Pietrabugno

Les représentants de Ville di Pietrabugno, cinquième commune de l’agglomération, eux, n’ont pas voté. Un choix que Michel Rossi, son maire, a justifié dans une prise de parole en début de séance. Il a notamment évoqué une mise à l’écart de l’entente formée entre les quatre autres communes et une appréhension d’être évincé des vice-présidences. Des inquiétudes déjà abordées par Michel Rossi dans un communiqué vendredi

Quelques heures avant le vote, les maires de Bastia, Furiani, San Martino di Lota et Santa Maria di Lota ont répondu à l’édile de Ville di Pietrabugno dans un communiqué commun. Les quatre hommes soulignent que Michel Rossi a « clairement choisi de quitter cette majorité » en refusant de signer un premier communiqué commun lors de l’entre-deux-tours des élections municipales. Dans ce document, les quatre maires avaient annoncé présenter et soutenir un candidat issu de leur majorité même en cas de victoire de la liste Unione per Bastia menée par Jean-Sébastien de Casalta à Bastia. Tous indiquent néanmoins que les choix de Michel Rossi « ne conduiront en aucun cas à remettre en cause le principe de sa représentation au conseil communautaire. »

 
La communauté d’agglomération de Bastia compte 60.000 habitants. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter