• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia – Core in Fronte s'oppose à l'extension du lycée maritime

21/04/2018 - Bastia – Core in Fronte s'opposer à l'extension du lycée maritime dans la citadelle / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA
21/04/2018 - Bastia – Core in Fronte s'opposer à l'extension du lycée maritime dans la citadelle / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA

Implanté dans la citadelle de Bastia, le lycée maritime doit faire l'objet d'importants travaux, portant notamment sur la surélévation du bâtiment existant, un projet auquel s'oppose le mouvement nationaliste Core in Fronte.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

L'unité n'est pas de mise sur tous les terrains au sein de la famille nationaliste. Samedi  matin, le mouvement indépendantiste Core in Fronte organisait une conférence de presse pour dénoncer le projet de rénovation du lycée maritime, porté par la Collectivité de Corse.

La réhabilitation de ce lycée, situé au cœur de la citadelle, prévoit la surélévation du bâtiment existant sur deux étages et la création d’un internat au sud de Bastia.


Pour Core in Fronte, "ce site classé et historique n'a pas vocation à accueillir un établissement scolaire avec toutes les normes et les contraintes d'accès ou de sécurité". Le lycée maritime, qui accueille 160 élèves, est situé "dans une impasse sans aire de retournement".

"C'est un emplâtre que l'on nous prépare", écrit le mouvement nationaliste dans un communiqué. Core in Fronte propose que le lycée soit implanté à la Carbonite ou sur le terrain de l'ancien couvent Saint-François à Bastia, propriété en friche de la Collectivité de Corse.

Bâtiment existant du lycée maritime de Bastia, objet de travaux d'extension sur deux étages / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA
Bâtiment existant du lycée maritime de Bastia, objet de travaux d'extension sur deux étages / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA

"Le lycée maritime pourrait être beaucoup plus ambitieux et s'élargir à tous les métiers de la mer avec l'ouverture d'une classe de BTS marin (non prévue dans le projet actuel) permettant de former des sous-officiers."

En déplacement en Corse fin 2016, l'ex-ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer Ségolène Royal avait annoncé son soutien au projet de réhabilitation du lycée, pour un montant de 4,2 millions d’euros, assuré par l’État à hauteur de 70%, dans le cadre du programme exceptionnel d’investissement pour la Corse.

Bastia – Core in Fronte s'opposer à l'extension du lycée maritime
Paul-Félix Benedetti, leader de Core in Fronte - France 3 Corse ViaStella




Sur le même sujet

Eccica-Suarella : « U Nidu », la nouvelle structure d’accueil pour les tout petits

Les + Lus