Cet article date de plus de 4 ans

Manifestations nationalistes d'octobre : 10 personnes déférées devant la justice

Dans l'enquête sur les violences commises à l'issue des manifestations d'octobre 2016 à Bastia, 10 individus ont été déférés. Ils seront jugés en comparution immédiate ce jeudi.
15/02/2017 - Dix personnes ont été déférées au Palais de justice de Bastia dans le cadre de manifestations nationalistes d'octobre 2016.
15/02/2017 - Dix personnes ont été déférées au Palais de justice de Bastia dans le cadre de manifestations nationalistes d'octobre 2016. © C.LEMEUR / FTVIASTELLA
Ce sont au total 10 personnes qui ont été déférés ce mercredi dans l’enquête sur les débordements en marge de manifestations à Bastia les 5 et 15 octobre derniers. Les 10 individus ont été placés en détention provisoire et passeront en comparution immédiate ce jeudi.

Plusieurs rassemblements ont eu lieu devant le commissariat de Bastia et devant la sous-préfecture de Corte, ce lundi et ce mardi dans la soirée. Malgré quelques affrontements avec les forces de l’ordre, massivement déployées, aucun débordement n’a été constaté.

La Ghjuventù Independentista appelle à un nouveau rassemblement devant la sous-préfecture de Corte ce mercredi soir.

Le 6 octobre, trois jeunes nationalistes, âgés de 22 à 24 ans, Nicolas Battini, Ghiseppu Maria Verdi et Stéphane Tomasini, avaient été condamnés à des peines de 8, 6 et 5 ans de prison ferme pour un attentat à la voiture bélier contre la sous-préfecture de Corte en Haute-Corse, le 1er avril 2012.

C'est lors d'une manifestation organisée la veille que de violents incidents avaient éclaté entre les forces de l'ordre et une trentaine de jeunes cagoulés. Quatre membres de forces de sécurité avaient été blessés par des jets de projectiles et un véhicule partiellement brûlé.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société manifestation économie social