Mouvement social : vers un accord entre Corsica Linea et La Méridionale ?

Plus de deux semaines après le début du conflit à La Méridionale, les marins poursuivent la grève. Mais entre les deux compagnies un projet d'accord pourrait être en discussion. Il consisterait en une offre de desserte commune. 

Le Pascal Paoli débarque dans le port de Bastia le dimanche 19 janvier dernier.
Le Pascal Paoli débarque dans le port de Bastia le dimanche 19 janvier dernier. © FTVIASTELLA
Ce samedi 25 janvier, c'est le 17ème jour de grève à La Méridionale et le 6ème jour d'une reprise très partielle du transport entre la Corse et Nice.

En effet, depuis le 9 janvier dernier, une partie des personnels de La Méridionale est en grève et plusieurs navires de la Corsica Linea sont immobilisés sur le continent. En moyenne, depuis le début du conflit, la Corsica Linea débarque quotidiennement 100 remorques. Cela représente à peine un tiers de son activité normale. 
 
Le port de Marseille reste quant à lui, bloqué par deux conflits. Celui, national, contre la réforme des retraites où la CGT mène la danse et celui, pour la délégation de service public corse, contre l'absence de partenariat entre Corsica Linea et Méridionale, mené lui par le STC de cette dernière compagnie.
   

Vers une offre commune de desserte ?


Mais les lignes bougent. A moins qu'il ne s'agisse d'un mirage ?  Le journal "Le marin"  titrait en effet, hier ''un accord en vue entre Corsica Linea et La Méridionale''. Il précise qu’à partir de 2021, la desserte serait assurée par 8 bateaux, 5 de la compagnie rouge et 3 de la bleue, mais la Méridionale n'aurait pas de navire sur Bastia.

 

Seule la CGT marins de Marseille confirme ces infos, qu'elle salue par ailleurs comme un pas en avant. Le STC et Corsica Linea que nous avons réussi à joindre utilisent le terme de "base de discussions", rien de plus. En tous cas un document a bien été présenté ce matin au comité social et économique de La Méridionale et une assemblée générale des salariés est en cours.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports maritimes économie transports grève social mouvement social