Tourisme : bilan mitigé à Macinaggio

En juillet, la fréquentation touristique du port de plaisance a baissé de 2% / © URTIZVEREA Typhaine / FTViaStella
En juillet, la fréquentation touristique du port de plaisance a baissé de 2% / © URTIZVEREA Typhaine / FTViaStella

Partout en Corse, en cette fin de saison estivale, l'heure est au bilan. Nombreux sont les professionnels du tourisme qui pointent une fréquentation en baisse. Un manque de vacanciers ressenti à Macinaggio, la marine de Rogliano, qui parvient malgré tout à se maintenir. 

Par Axelle Bouschon

"C'est un paradis. Un tableau. Une carte postale !"

Pour décrire le port de Macinaggio,  Giovanni ne manque pas de qualificatifs.

C'est presque devenu un rituel pour ce touriste italien : à chaque début et fin de vacances, et depuis plusieurs années, il fait escale ici, à la pointe du Cap Corse, à bord de son bateau.

Ce qu'il y aime tant, c'est bien entendu le paysage, "une des cartes postales qui restent encore naturelles en Corse". Mais aussi les habitants, des "gens naturels, normaux, et qui savent rester vraiment simples".
 

Fréquentation stable


Alors qu'un peu partout en Corse, les professionnels du tourisme se plaignent d'une baisse parfois sévère de fréquentation, la commune aura dans l'ensemble réussi à se maintenir.

Les chiffres sont stables en août, et si en juillet, on note une baisse de 5 à 10% de la fréquentation, la faute serait plutôt à chercher du côté de la météo.

En cause : le vent, dont les bourrasques parfois violentes ont forcé Isabelle Murzilli, responsable de la base nautique de Macinaggio, a annuler une partie de ses réservations :

"Quand il y a du vent, je ne fais partir aucune location, ni en kayak ni en paddle" assure-t-elle. Question de sécurité.

Pourtant, la demande pour pratiquer ces activités était bien présente. Vendredi 23 août, par exemple, un groupe de 10 personnes avait réservé pour du kayak. Météo peu clémente oblige, elle a été contrainte de les refuser.
 
Sortie kayak et jours venteux ne font pas bon ménage / © URTIZVEREA Typhaine / FTViaStella
Sortie kayak et jours venteux ne font pas bon ménage / © URTIZVEREA Typhaine / FTViaStella
 

Fidélité

 
Du côté du port de plaisance, les chiffres sont encore meilleurs. La baisse du nombre de touristes en juillet n'a été que de l'ordre de 2%. En août, elle est restée stable.

Ces résultats honorables, Rogliano les doit notamment à des vacanciers fidèles. Et la municipalité entend bien continuer d'encourager ces amoureux du port à revenir. Et pourquoi pas, même, à ne plus repartir.

"On a des clients qui viennent chez nous depuis des années et qui ont des bateaux de 30, 32, jusqu'à 35 mètres, raconte Patrice Quilici, maire de Rogliano. Ils nous disent qu'ils seraient intéressés pour laisser leur bateau à l'année à Macinnagio".

Pour répondre à cette demande, la mairie compte sécuriser le quai d'honneur. Les travaux pour rehausser le muret et renforcer l'enrochement du quai devraient être réalisés cet hiver.

Objectif : le protéger des vagues submersives. 
 

Baisse ou pas baisse ? 



"Saison morose", "tourisme en berne", "catastrophe économique"...

Cet été, les termes utilisés pour décrire la fréquentation touristique de la Corse n'ont pas été des plus heureux.
 

Le problème, c'est que la réalité du phénomène reste difficile à analyser : selon certaines estimations, le nombre de vacanciers de passage en Corse aurait globalement chuté de 10%, cette année.

Une information remise en cause par d'autres études, qui pointent elles un recul bien moins important des touristes : les visiteurs seraient bien là, mais auraient simplement changé leur organisation des vacances, en faisant appel à la location d'appartements entre particuliers plutôt qu'aux hôtels et camping, par exemple.

Les professionnels du tourisme désabusés comptent maintenant sur l'après-saison, pour compenser, ce qui a été selon nombreux propriétaires de restaurants, cafés, paillotes, hôtels ou encore camping, un été difficile.
 
Tourisme : bilan mitigé à Macinaggio
Intervenants : Isabelle Murzilli, responsable de la base nautique de Macinaghju - Giovanni, touriste italien - Patrice Quilici, maire de Rogliano. Equipe : GRAZIANI Maia - URTIZVEREA Typhaine - CASTELLI Julien


 

Sur le même sujet

Assemblée de Corse : le rapport sur la programmation pluriannuelle de l’énergie adopté

Les + Lus