• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : la préfecture réquisitionne le centre de stockage de déchets de Prunelli di Fium’Orbu

Le centre d'enfouissement des déchets de Prunelli di Fiumorbu (Haute-Corse), l'un des deux seuls centres de Corse. / © M. FIAMMA / FTVIASTELLA
Le centre d'enfouissement des déchets de Prunelli di Fiumorbu (Haute-Corse), l'un des deux seuls centres de Corse. / © M. FIAMMA / FTVIASTELLA

Confrontés à un problème de stockage des déchets dans l'île, la préfète de Corse et le préfet de la Haute-Corse ont annoncé la réquisition du centre technique de la commune de Prunelli di Fium’Orbu "en ouvrant une capacité complémentaire de traitement d’ici la fin de l’année".
 

Par France 3 Corse ViaStella / GB

"Le processus de concertation engagé depuis trois mois avec la communauté de communes du Fium’Orbu Castellu n’a pas permis d’aboutir à un accord pour augmenter la capacité du CET", indique la préfecture de Corse.

Elle annonce la "réquisition de l’installation de stockage de déchets sur la commune de Prunelli di Fium’Orbu en ouvrant une capacité complémentaire de traitement d’ici la fin de l’année".

Depuis le 20 août, l'un des deux seuls centres d'enfouissement des déchets en Corse, situé à Prunelli en Haute-Corse, est partiellement bloqué par les élus locaux qui ne laissent que les camions de l'intercommunalité accéder au site, pour dénoncer "l'absence de garantie" de l'existence d'un plan concret de gestion des déchets.

"De nombreux clients de ce site dont un grand nombre d’entreprises commerciales et industrielles (…) ont été amenés à les stocker dans des conditions non satisfaisantes. '…) Les dégâts occasionnés par la récente tempête Adrian nécessitent l’élimination d’une quantité très importante de déchets", précise encore la préfecture.
 
L'autre site d'enfouissement, à Viggianello en Corse-du-Sud, a été réquisitionné par arrêté préfectoral avant le blocage de Prunelli di Fium’Orbu pour accueillir davantage de déchets.

Sans incinérateur sur son territoire, l'île de Beauté ne dispose que de ces deux centres d'enfouissement techniques, qui voient chaque année leur capacité administrative de stockage accrue par arrêté préfectoral.

Ces dérogations sont présentées comme provisoires, dans l'attente que des sites soient trouvés pour héberger de nouveaux CET.

Depuis trois ans, le site de Prunelli di Fium'Orbu a ainsi vu sa capacité passer de 43.000 à 60.000 tonnes par an, une augmentation dénoncée à l'unanimité par les élus locaux. La Collectivité de Corse a également décidé d'exporter une partie de ses déchets

Chaque année, la Corse produit plus de 220.000 tonnes de déchets, dont 163.000 tonnes sont enfouies alors que le reste est trié, selon les chiffres du Syvadec.

 

Sur le même sujet

Intervention Jean-Félix Acquaviva et Michel Castellani à l'Assemblée nationale 15-11

Les + Lus