Intempéries : la Corse, terrain expérimental pour prévenir les risques naturels majeurs

Le service d'Incendie et de secours de la Haute-Corse accueille jusqu'à vendredi un colloque international consacré au programme européen « Anywhere ». Ce projet consiste à anticiper et gérer les événements climatiques et météorologiques extrêmes. La Corse fait partie des six régions pilotes. 

Par France 3 Corse ViaStella

Sur un écran du service départemental d'incendie et de secours de Bastia, s'affiche le feu de l'été 2017 à Biguglia. Ou plutôt, sa progression modélisée par le logiciel « Propagator », une application développée par une fondation ligure, pour aider les services de lutte contre les incendies à la prise de décision.

 


« C'est très facile, il suffit de définir un point de déclenchement, de renseigner les conditions de vent. On peut même en définir plusieurs, et considérer que le vent peut changer dans le temps. Puis il faut cliquer sur un bouton et observer ce qu'il se passe », indique Paolo Fiorucci, responsable de projet - Fundazione CIMA. 

« Propagator » fait partie des 300 produits et logiciels du programme européen « Anywhere ». Le but de ce projet : créer une plateforme d'aide à la décision qui permette de prévenir et d'anticiper lors d'événements climatiques extrêmes ou de risques naturels majeurs.

 
Intempéries : la Corse, terrain expérimental pour prévenir les risques naturels majeurs
Intervenants : Paolo Fiorucci, responsable de projet - Fundazione CIMA ; docteur Daniel Semperes Torres, professeur d'ingénierie environnementale, responsable du projet « Anywhere » ; Colonel Jean-Jacques Peraldi, directeur du service départemental de secours et d’incendie de la Haute-Corse. Reportage : Maia Graziani ; Guillaume Leonetti ; Joseph Ienco.
 

Connaissance du terrain 


Depuis deux ans, les applications sont développées en laboratoire. Elles vont désormais passer en phase de test dans six régions pilotes : dont la Corse. « Vous avez des altitudes assez importantes, vous avez la côte, la mer, des pentes importantes pour les phénomènes torrentiels. Avec les changements climatiques, la sécheresse fait partie des problèmes qui apparaissent. La sécheresse mène au feu… Donc il y a un peu de tout dans une région qui est relativement petite », souligne le docteur Daniel Semperes Torres, professeur d'ingénierie environnementale, responsable du projet « Anywhere ». 

 
La Corse région pilote d'un programme européen d'anticipation d'événements climatiques majeurs, pourquoi ?
Intervenant : Docteur Daniel Semperes Torres, professeur d'ingénierie environnementale, responsable du projet « Anywhere ». Reportage : Maia Graziani ; Guillaume Leonetti ; Joseph Ienco.


Sur l'île, l'accent sera mis sur la prévention des grands incendies et des graves inondations. Pour l'instant, les services de secours travaillent à la connaissance du terrain. 

« Si on regarde les dernières inondations qui ont notamment touché le secteur de Furiani, on se rend compte que ce qui nous manque, c’est de savoir dans quels délais on dépasse certaines cotes d’alerte. Et c’est l’intérêt de ces outils qui vont nous dire ce qui peut se passer si la pluie continue. Comme c’est sur des surfaces restreintes et des lieux bien précis, on peut concentrer des moyens et concentrer l’alerte vis-à-vis des populations », précise le Colonel Jean-Jacques Peraldi, directeur du service départemental de secours et d’incendie de la Haute-Corse. 

Coût du programme : 15 millions d'euros, cofinancés par la Commission européenne et la Suisse.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction du directeur d'A Cupulatta après le vol de 56 tortues d'Hermann

Les + Lus