Projet de centre commercial à Lucciana : le promoteur veut faire revenir en Corse l'argent du e-commerce

Maquette virtuelle d'une vue aérienne du centre commercial Kallisté prévu par Fanti Promotion à Lucciana. / © Fanti Promotion
Maquette virtuelle d'une vue aérienne du centre commercial Kallisté prévu par Fanti Promotion à Lucciana. / © Fanti Promotion

Fanti Promotion, qui prévoit de créer un centre commercial de près de 30 000 m2 à Lucciana (Haute-Corse) a livré des précisions sur le projet Kallisté. Il le promet écologique, « à taille humaine », ouvert aux artisans, entrepreneurs et producteurs locaux. 
 

Par P.S.

On a beaucoup entendu les opposants au projet de centre commercial à Lucciana. Mais pour la première fois Sylvain Fanti, le porteur de projet a décidé de s’exprimer.

Le projet Kallisté prévoit l’aménagement de 43 000 m2 de terrain à Lucciana dont 27 594 m2 de surface commerciale. Pour Sylvain Fanti, il s’agit d’un « ensemble de bâtiments à taille humaine ». Il compare : «  par référence, les centres commerciaux d’Ajaccio se déploient sur 110 000m2 ».
 

E-commerce et proximité

Il n’est pas question, selon lui, de faire concurrence aux commerces bastiais mais aux très grandes enseignes absentes du centre-ville, «de façon à faire en sorte que les 120 millions d’euros qui partent aujourd'hui sur l’internet reviennent à l’économie de la Haute-Corse », explique-t-il.
Maquette virtuelle du projet de centre commercial Kallisté à Lucciana (entrée Sud). / © Fanti Promotion
Maquette virtuelle du projet de centre commercial Kallisté à Lucciana (entrée Sud). / © Fanti Promotion

Fanti Promotion promet en outre « des parcours de santé, une bibliothèque, une garderie, une maison de la santé, un amphithéâtre, des bureaux, mais aussi le premier incubateur d’entreprises de Corse » au cœur du centre commercial. Un hall devrait être dédié aux producteurs et artisans locaux, géré par une coopérative de producteurs locaux, pour favoriser la vente directe au consommateur.
Projet de centre commercial à Lucciana : le promoteur promet "une place du village"
Intervenants - Sylvain Fanti, porteur du projet Kalliste // Jean-Jacques Salducci, commerçant // Antonia Luciani, géographe, auteure d'une étude sur les centres commerciaux Equipe - Kael Serreri, Pierrick Nannini

On reproche au promoteur de construire sur un espace agricole ? Il promet « une grande ambition environnementale », avec « toitures végétalisées, hall bioclimatique, parkings recouverts d’un parc photovoltaïque », etc. La zone sera accessible en train.

Sylvain Fanti estime à 100 000 millions d’euros le montant investi par Fanti Promotion auprès d’entreprises corses pour ce projet et à 800 le nombre d’emplois locaux créés.
 

"800 emplois créés"

Sa devise : « Nous ne proposons pas un énième centre commercial mais une nouvelle place du village ». Il lui faudra désormais convaincre la commission nationale d’aménagement commercial (CNAC), saisie par Fanti Promotion pour contester l’avis défavorable adopté au niveau local. La CNAC devra se prononcer avant la fin de l’année.
Maquette virtuelle du projet de centre commercial Kallisté à Lucciana (depuis le parking est). / © Fanti Promotion
Maquette virtuelle du projet de centre commercial Kallisté à Lucciana (depuis le parking est). / © Fanti Promotion

Le 24 juillet 2018, la Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) réunie en Haute-Corse s’était prononcée contre le projet de centre commercial de Lucciana. Parmi les membres de cette commission opposés au projet : les maires de Lucciana, Furiani et Bastia, François Tatti, président de la CAB et Anne-Marie Natali, présidente de l'intercommunalité Marana-Golu, un élu de la majorité de l'Assemblée de Corse et un de l'exécutif.

L’avis de la CNAC est susceptible d’appel devant la Cour administrative d’appel et, en dernier recours, devant le Conseil d’Etat.

Retrouvez le reportage complet ce samedi dans notre Corsica Sera.





 

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus