Cet article date de plus de 5 ans

La Ligue des droits de l’Homme Corsica dénonce "un désordre policier et judiciaire"

La Ligue des droits de l'Homme alerte sur un climat inquiétant en Corse selon elle, au niveau judiciaire et policier....
Le président de la LDH Corsica (au milieu) et des membres de la ligue donnaient une conférence de presse à Ajaccio, le samedi 14 mai 2016.
Le président de la LDH Corsica (au milieu) et des membres de la ligue donnaient une conférence de presse à Ajaccio, le samedi 14 mai 2016. © France 3 Corse ViaStella
Mettant en avant les récentes affaires de Maxime Beux, des supporters de Bastia à Reims ou encore de Jean-Louis Emmanuelli en Balagne, la Ligue des droits de l’Homme dénonce les violences policières et les jugements "à géométrie variable" selon eux qui font naître un sentiment d'impunité.



Lors d’une conférence de presse, ce samedi matin à Ajaccio, la LDH s’est interrogée sur le fonctionnement actuel de l’institution judiciaire et de la police.

Ecoutez le président de la LDH Corsica, André Paccou, au micro d'Olivier Castel
durée de la vidéo: 00 min 20
Interview d'André Paccou, président de la LDH Corsica

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société police sécurité manifestation