Rétrospective 2017 – la descente aux enfers du SCB

Après avoir perdu contre l'OM le 20 mai 2017, le SC Bastia est relégué en Ligue 2. C'est le début d'une longue descente aux enfers. / © BERTRAND LANGLOIS / AFP
Après avoir perdu contre l'OM le 20 mai 2017, le SC Bastia est relégué en Ligue 2. C'est le début d'une longue descente aux enfers. / © BERTRAND LANGLOIS / AFP

De la ligue 1 au championnat de national 3, 2017 restera comme l'année noire du SCB. Le club doit désormais repartir à zéro, épaulé par ses supporters et le Socios Etoile Club Bastiais.

Par Anouk Passelac

Du cinglant 7 à 0 au Parc des Princes en Coupe de France au difficile 1 à 0 au Stade Vélodrome, synonyme de relégation, d’un entraîneur à un autre, de cartons rouges en match délocalisés…. Le sort du Sporting Club de Bastia a été particulièrement sombre en 2017.

Des supporters violents, un nouvel entraîneur qui fuit, une dette abyssale


En avril, des joueurs de l’OL sont agressés par des supporters du SCB. Le club est sanctionné et devra jouer quelques matchs en huis clos. Fin juin, Réginald Ray un nouvel entraîneur fait son apparition puis disparaît seulement 15 jours plus tard. Car dans l’été, la commission d’appel de la Fédération française de football rétrograde le Sporting en National 1. En cause : une dette abyssal. La rumeur parle de 25 millions d’euros.

Un sauvetage et un nouveau départ


Un plan de sauvetage par des investisseurs corses se dessine mais trop tard pour la FFF. A cause de ce désastre financier, le club est contraint de redescendre en National 3. Finalement, deux entrepreneurs relevent le défi : Claude Ferrandi et Pierre-Noël Luigi. Entre temps, le SCB a tout perdu : son statut pro, ses joueurs et son centre de formation. Stéphane Rossi devient l’entraîneur du nouveau Sporting club bastiais avec une équipe constituée en urgence de jeunes joueurs et de quelques anciens.

L'énorme soutien du SECB


Le club retourne sur le terrain disputer la Coupe de France. Un départ pas tout à fait à zéro. Il a pu compter sur ses supporters, présents en toutes circonstances, qui à travers le Socios Etoile Club bastiais ont réussi à lever 273 500 euros. Le phénix est prêt à renaître de ses cendres.

Rétrospective 2017 – la descente aux enfers du SCB
Reportage : Pascale Paumier, Domitille Gavat

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio célèbre sa Madonuccia

Près de chez vous

Les + Lus