Témoignage d'une victime de violences conjugales : « Soit j’y restais, soit je sauvais ma peau »

Publié le Mis à jour le
Écrit par Kael Serreri
Une femme, victime de violences conjugales pendant 40 ans, a accepté de livrer son témoignage à une équipe de France 3 Corse.
Une femme, victime de violences conjugales pendant 40 ans, a accepté de livrer son témoignage à une équipe de France 3 Corse. © Guillaume Leonetti / France 3 Corse

En exclusivité pour France 3 Corse, une femme victime de violences conjugales livre son témoignage. Battue et violée pendant plus de 40 ans, elle a déposé plainte l’année dernière. Aujourd’hui, son mari est placé en détention en l’attente de son jugement, elle a décidé de libérer sa parole.

En Corse, le mouvement Iwas a lancé récemment un débat de société sur les violences sexuelles faites aux femmes. C’est la première fois qu’une initiative internationale de ce type fait écho dans l’île, porté par des manifestations de jeunes femmes à Bastia, Ajaccio et Calvi et un nombre très important de témoignages sur les réseaux sociaux.

Pourtant, les agressions physiques et sexuelles sont une réalité sur le territoire et touchent toutes les générations. Pour France 3 Corse ViaStella, une de ces femmes victimes de violences récurrentes a accepté de témoigner anonymement sur son parcours. Pendant 40 ans, elle a subi des viols et des coups. L’année dernière, elle a décidé de déposer plainte.

Aujourd’hui, elle choisit de prendre la parole publiquement pour alerter les victimes de violences. Son message : « au premier coup, à la première gifle, il faut partir ».
 
Témoignage d'une victime de violences conjugales : « Soit j’y restais, soit je sauvais ma peau »


Si vous êtes une femme victime de violences appelez le 3919. Ce numéro gratuit et anonyme est accessible de 9h à 19h du lundi au samedi.
 

Lire la lettre de l'observatoire des violences faites aux femmes pour l'année 2019

Chiffres des violences conjugales en France en 2018
 
  • 121 femmes tuées par leur partenaires ou ex-partenaires, soit une tous les 3 jours. 
  • 213.000 femmes majeures déclarent avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles par leur conjoint ou ex-conjoint sur une année. Moins d'une victime sur cinq déclare avoir porté plainte. 
  • 88 % des victimes de violences commises par le partenaire enregistrées par les services de police et de gendarmerie sont des femmes
  • 96 % des personnes condamnées pour des faits de violences entre partenaires sont des hommes
  • 94.000 femmes majeures déclarent avoir été victimes de viols et/ou de tentatives de viol sur une année. 9 victimes sur 10 connaissent l'agresseur. 1 victime sur 10 déclare avoir déposé plainte. 
  • 86 % des victimes de violences sexuelles enregistrées par les services de police et de gendarmerie sont des femmes.
  • Depuis 2017, le nombre de victimes de violences sexuelles connues des forces de sécurité sur une année a augmenté de 18 %. 
  • 99 % des personnes condamnées pour violences sexuelles sont des hommes. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.