• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

11 novembre 2018 à 11h : la Lorraine et ses carillons célèbrent le centenaire de l'armistice de 1918

A Metz, les portes-drapeaux du 11 novembre représentent plusieurs générations. / © Matthieu Mercier. France 3 Lorraine
A Metz, les portes-drapeaux du 11 novembre représentent plusieurs générations. / © Matthieu Mercier. France 3 Lorraine

Poilus et victimes civiles ont été honorés ce dimanche 11 novembre dans toutes les communes de Lorraine, un siècle après l'armistice du 11 novembre 1918. 
A 11h, les cloches ont retenti, parfois pendant 11 minutes, pour marquer la fin, il y a cent ans, de la Première Guerre Mondiale.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

A Nancy (Meurthe-et-Moselle) à onze heures, les cloches de la Basilique Saint-Epvre ont sonné pendant quatre minutes à la volée pour célébrer le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale. 

Cette volée de l'armistice a retenti dans de nombreuses communes de Lorraine, certaines pendant onze minutes.
Nancy : les cloches de la basilique Saint-Epvre commémorent l'armistice de 1918

Alors qu'à Nancy, les agents de la Métropole et ceux de la ville s'activent dès le petit matin pour peaufiner les abords du Mémorial de la Porte Désilles pour la cérémonie qui débutera à 14h30 (article à venir), à Metz, les hommages militaires ont été rendus dans la matinée aux combattants de la Première Guerre Mondiale.
 

Transmettre un message de paix

Ce dimanche 11 novembre 1918, un siècle tout juste après la fin des combats, tous les villages de Lorraine se sont rassemblés autour de leur monument aux Morts. Pour penser aux Soldats tombés sur le Front, mais également aux victimes civiles et aux blessés. Ainsi qu'au femmes, dont le rôle a longtemps été tu et qui fut pourtant indispensable.

Nombreux sont ceux qui à cette occasion, porte le Bleuet de France, en soutien aux combattants d'hier et d'aujourd'hui et à leurs familles.

Et qui a travers lectures publiques lors des cérémonies et publications sur les réseaux sociaux, on rappeler l'importance de transmettre en cette occasion, un message de paix.

A lire aussi

Sur le même sujet

Vincent Lambert : l'arrêt des traitements a débuté

Les + Lus