Bernard Serin était le mystérieux repreneur d'ArcelorMittal Florange évoqué par Arnaud Montebourg

Selon Le Nouvel Observateur qui révèle l'information, le président du FC Metz et patron de Cockerill Maintenance&Ingénierie aurait reçu l'appui financier du sidérurgiste russe Severstal en cas de reprise de Florange.

L'hebdomadaire explique que Bernard Serin, "62 ans a redressé de manière spectaculaire, Cockerill Maintenance&Ingénierie (CMI). Donnée moribonde en 2002, cette ex filiale d’Arcelor emploie aujourd’hui 4000 salariés et fait la fierté de la Wallonie où elle est implantée".

Pendant sa carrière, Bernard Serin a dirigé les filiales d’Usinor aux Etats-Unis puis Sacilor en France. Selon Le Nouvel Obs, le lorrain correspond au profil décrit par Arnaud Montebourg : "un aciériste, un industriel, qui n’est pas un financier, qui par ailleurs souhaite investir son argent personnel".

L'industrie n'a pas confirmé l'information. Pas de confirmation non plus du groupe russe Severstal dont l'hebdomadaire indique qu'il était le partenaire financier de Serin dans l'opération, l'industriel ne disposant pas des 400 millions d’euros évoqués par le ministre du Redressement Productif à l'Assemblée Nationale.


L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité