• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Manuel Valls rassurant sur le Concordat et ferme sur la Saint-Sylvestre

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, avec l'archevêque Mgr Grallet, ce matin à Strasbourg / © Danièle Léonard - France 3 Alsace
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, avec l'archevêque Mgr Grallet, ce matin à Strasbourg / © Danièle Léonard - France 3 Alsace

Le ministre de l'Intérieur était aujourd'hui à Strasbourg où il a rencontré l'archevêque Mgr Jean-Pierre Grallet et pris connaissance du dispositif de sécurité pour la Saint-Sylvestre.

Par Danièle Léonard, avec l'AFP

C'est la troisième visite de Manuel Valls à Strasbourg, après l'inauguration de l'Allée des Justes (le 22 juin) et de la Grande Mosquée de Strasbourg (le 27 septembre).

La visite de Manuel Valls à Strasbourg
Le reportage de Marie-Christine Lang, Danièle Léonard, Denis Becker et Philippe Dezempte - Interviews : Manuel Valls, ministre de l'Intérieur et Mgr Jean-Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg

Lors de l'inauguration de la Grande Mosquée de Strasbourg, Manuel Valls avait alors promis à Mgr Grallet de le rencontrer plus officiellement lors d'une prochaine visite à Strasbourg. Promesse tenue.

L'interview de Manuel Valls réalisée à la sortie de l'Archevêché ce matin

Interview de Manuel Valls
Reportage M-C Lang et Denis Becker
Lors de cette rencontre, il a notamment été question de la rémunération des ministres des cultes (protestant, catholique et israélite) par l'Etat en vertu du Concordat d'Alsace-Moselle. Le Conseil Constitutionnel a été saisi d'une requête d'une association qui remet en cause ce principe, se fondant sur le caractère laïc de l'Etat.

L'interview de Monseigneur Grallet, qui a reçu des assurances du ministre de l'Intérieur.


DMCloud:23923
Interview de Mgr Grallet
Interview de Mgr Grallet après sa rencontre avec le ministre de l'Intérieur et des Cultes

Manuel Valls a pris connaissance du dispositif de sécurité mis en place sous l'autorité du préfet Stéphane Bouillon pour le réveillon du Nouvel An. Participaient notamment à cette rencontre le directeur de la sécurité publique du Bas-Rhin Jean-François Illy, le président de la Communauté Urbaine de Strasbourg Jacques Bigot et le directeur général délégué à la sécurité et la prévention dans la CUS Francis Jaecki.

Les pouvoirs publics mobilisés pour 'faire reculer" les violences urbaines

Le ministre de l'Intérieur n'a rien révélé du dispositif prévu à la Saint-Sylvestre
"Je serai mobilisé le 31 décembre, c'est une fête et ça doit le rester", a dit Manuel Valls, qui a précisé être "venu constater un travail de prévention et de mobilisation".
Pour autant il a rappelé que Strasbourg n'était pas la seule ville à déplorer des incendies de véhicules le 31 décembre: "Ces phénomènes de voitures brûlées existent malheureusement depuis des années et un peu partout en France. J'étais maire d'Evry pendant 11 ans et nous avons constaté ces phénomènes", a-t-il souligné.

Le même dispositif policier pour la Saint-Sylvestre 2012 ?

Depuis quelques années, le Ministère de l'Intérieur refuse de communiquer sur le sujet. Le dispositif n'avait quasiment pas changé lors du réveillon 2012, à savoir pour Strasbourg : 3 000 policiers, CRS et gardes mobiles appuyés en moyens aériens par 2 hélicoptères et 1 drone.

De la même façon, les autorités publiques refusent de publier le bilan des incidents qui émaillent régulièrement la nuit du Nouvel An.




Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus