Manuel Valls rassurant sur le Concordat et ferme sur la Saint-Sylvestre

Le ministre de l'Intérieur était aujourd'hui à Strasbourg où il a rencontré l'archevêque Mgr Jean-Pierre Grallet et pris connaissance du dispositif de sécurité pour la Saint-Sylvestre.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, avec l'archevêque Mgr Grallet, ce matin à Strasbourg
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, avec l'archevêque Mgr Grallet, ce matin à Strasbourg © Danièle Léonard - France 3 Alsace
C'est la troisième visite de Manuel Valls à Strasbourg, après l'inauguration de l'Allée des Justes (le 22 juin) et de la Grande Mosquée de Strasbourg (le 27 septembre).

durée de la vidéo: 01 min 37
La visite de Manuel Valls à Strasbourg

Lors de l'inauguration de la Grande Mosquée de Strasbourg, Manuel Valls avait alors promis à Mgr Grallet de le rencontrer plus officiellement lors d'une prochaine visite à Strasbourg. Promesse tenue.

L'interview de Manuel Valls réalisée à la sortie de l'Archevêché ce matin

durée de la vidéo: 00 min 27
Interview de Manuel Valls
Lors de cette rencontre, il a notamment été question de la rémunération des ministres des cultes (protestant, catholique et israélite) par l'Etat en vertu du Concordat d'Alsace-Moselle. Le Conseil Constitutionnel a été saisi d'une requête d'une association qui remet en cause ce principe, se fondant sur le caractère laïc de l'Etat.

L'interview de Monseigneur Grallet, qui a reçu des assurances du ministre de l'Intérieur.



Manuel Valls a pris connaissance du dispositif de sécurité mis en place sous l'autorité du préfet Stéphane Bouillon pour le réveillon du Nouvel An. Participaient notamment à cette rencontre le directeur de la sécurité publique du Bas-Rhin Jean-François Illy, le président de la Communauté Urbaine de Strasbourg Jacques Bigot et le directeur général délégué à la sécurité et la prévention dans la CUS Francis Jaecki.

Les pouvoirs publics mobilisés pour 'faire reculer" les violences urbaines

Le ministre de l'Intérieur n'a rien révélé du dispositif prévu à la Saint-Sylvestre
"Je serai mobilisé le 31 décembre, c'est une fête et ça doit le rester", a dit Manuel Valls, qui a précisé être "venu constater un travail de prévention et de mobilisation".
Pour autant il a rappelé que Strasbourg n'était pas la seule ville à déplorer des incendies de véhicules le 31 décembre: "Ces phénomènes de voitures brûlées existent malheureusement depuis des années et un peu partout en France. J'étais maire d'Evry pendant 11 ans et nous avons constaté ces phénomènes", a-t-il souligné.

Le même dispositif policier pour la Saint-Sylvestre 2012 ?

Depuis quelques années, le Ministère de l'Intérieur refuse de communiquer sur le sujet. Le dispositif n'avait quasiment pas changé lors du réveillon 2012, à savoir pour Strasbourg : 3 000 policiers, CRS et gardes mobiles appuyés en moyens aériens par 2 hélicoptères et 1 drone.

De la même façon, les autorités publiques refusent de publier le bilan des incidents qui émaillent régulièrement la nuit du Nouvel An.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter