Cet article date de plus de 8 ans

Fermeture de la centrale de Fessenheim : des députés pas convaincus par la démarche de Francis Rol-Tanguy

Trois députés UMP haut-rhinois ont rencontré cette semaine Francis Rol-Tanguy, le délégué interministériel chargé de la fermeture de la centrale de Fessenheim. Samedi matin, ils ont convié la presse pour rendre compte de cet entretien qui ne les a pas du tout convaincus.
Michel Sordi, Eric Straumann et Antoine Herth ont une nouvelle fois dénoncé le non sens social, économique et écologique que constitue cette décision ainsi que l'absence d'engagements pris par le gouvernement notamment sur la sauvegarde des emplois de la centrale. Ils se disent prêts à se battre contre la fermeture aux côtés des élus locaux et des salariés.

durée de la vidéo: 00 min 29
Interview de Michel Sordi



Pendant ce temps, une cérémonie inédite à Strasbourg


 Une soixantaine d'élus et de militants écologistes ont symboliquement remis les clés de la centrale de Fessenheim dans les mains de la statue du général Kléber à Strasbourg. Jean-Baptiste Kléber, général révolutionnaire sur lequel les écologistes comptent pour mener à bien la révolution énergétique...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
centrale nucléaire de fessenheim