Cet article date de plus de 8 ans

Skylander : Plus qu'un seul repreneur chinois et une lettre d'intention russe

Le tribunal de commerce de Briey a examiné lundi 4 mars l'unique piste de reprise de l'entreprise SkyAircraft portant le projet de bimoteur léger Skylander. La période d'observation est maintenue. Nouvelle audience le 3 avril pour le dépôt final des projets dont un nouveau, d'origine russe.
© France Télévisions Lorraine.
En l'absence de dépôt du dossier chinois proposé par le groupe Yantai Taihai et évoqué comme une seconde piste sérieuse potentielle, c'est sur le dossier de l'unique repreneur encore en lice, l'autre chinois, Hong Kong Technology Group Corporation (HKTGC), que s'est penché lundi 4 mars 2013 le tribunal de commerce de Briey (Meurthe-et-Moselle) à un mois de la clôture de la période d'observation. Cette dernière a été maintenue mais un candidat à la reprise, d'origine russe, a également fait parvenir une lettre d'intention.

«Nous attendons toujours les garanties financières de la société chinoise. Une somme de 13 millions de dollars a bien été versée mais, selon l'avocat de cette société, l'argent est bloqué au niveau des instances chinoises pour vérification», a indiqué le président du tribunal de commerce de Briey.

En conséquence le tribunal a une nouvelle fois décidé de ne pas décider tout de suite dans ce dossier économico-politique très sensible et une nouvelle audience à été annoncée pour le mercredi 3 avril. Cette dernières sera déterminante pour l'avenir de la société lorraine.

Aux côtés des journalistes, une trentaine de salariés étaient présents selon le compte Twitter des salariés Qu'ilVole.

L'offre de reprise de 15 millions d'euros déposée par le français Lionel Potron, 34 ans, actionnaire majoritaire de Hong Kong Aero Technology Group Corporation est adossé à CATIC-AVIC (numéro 1 chinois de l'aéronautique, équivalent à EADS) dont l'avocat Maître Patrick Mertz, était présent à l'audience du 4 février dernier avec des représentants des fournisseurs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
skylander social justice