Cet article date de plus de 8 ans

L'appel au secours des salariés de Skylander à la ministre Fleur Pellerin

A la veille de leur manifestation à Paris, ils demandent à la ministre déléguée, chargée des PME et de l’innovation, d'appuyer le projet d'avion léger lorrain pour sauvegarder l'emploi et l'avenir d'une centaine de PME sous-traitantes de ce projet.
Le site de construction du futur avion Skylander à Chambley (54)
Le site de construction du futur avion Skylander à Chambley (54) © France Télévisions Lorraine.
Alors que leur avenir parait de plus en plus sombre malgré le soutien de Jean-Pierre Masseret, les 113 salariés restant de SkyAircraft multiplient les actions afin de se faire (enfin ?) connaître et reconnaître à quelques jours du délibéré du tribunal de commerce de Briey (54) qui doit décider de leur mise à mort ou de leur survie.

Principal problème, le chèque de garantie financière de l'unique repreneur de la structure porteuse du projet d'avion Skylander : le français Lionel Potron, actionnaire majoritaire de Hong Kong Aero Technology Group Corporation.
Un repreneur dont les salariés n'ont pas de nouvelles pertinentes et un chèque de 10 millions d'euros, aujourd'hui toujorus bloqué en Chine. Malgré les leviers mis en action par le président socialiste du conseil régional de Lorraine.

Décidés à ne rien lâcher, les salariés manifesteront mercredi 10 avril à 14h devant l'Assemblée Nationale pour interpeller les députés sur leur situation.

Lettre ouverte à la ministre déléguée chargée des PME et de l’innovation

Et dans une lettre ouverte publiée sur leur blog mardi 9 avril 2013, ils en appellent à la ministre Fleur Pellerin à qui ils demandent de pouvoir profiter d'une partie des "nouvelles garanties publiques (mises en place) pour apporter plus de 500 millions d’euros de crédit de trésorerie aux PME". Cela afin d'éviter "le licenciement de 113 personnes (qui) paraît inévitable. Et la "perte d'activité" pour "le réseau de sous-traitance mis en place pour notre programme (qui) comporte plus d’une centaine de PME françaises."

Un appel au secours relayé sur Twitter par une interpellation directe de la ministre déléguée chargée des PME et de l’innovation.

Un appel auquel elle n'avait pas encore répondu mardi 9 avril à la mi-journée.

Bonus web :

Le courrier des salariés de Skylander à Fleur Pellerin

 

Pour aller plus loin
Le Skylander : reportages et analyses
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
skylander social politique