• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Exposition sur les opérateurs radio pendant la 2e guerre mondiale

Le Centre Européen du Résistant Déporté rend hommage cette année à ceux qui transmettaient clandestinement des informations, les opérateurs radio. L'exposition est intitulée "l'heure des combats viendra", la phrase codée la plus célèbre de l'histoire à l'origine du débarquement en Normandie.

Par Denis Becker

 / © Durant la seconde guerre mondiale, les radios clandestines furent l'unique moyen de communication entre la Résistance et les Alliés.
L'unique moyen de préparer de l'intérieur le débarquement, avec la 3MK2, la valise qui a changé la face du monde.




Le morse, les codes, tout cela le jeune Georges Soulier, membre du réseau Sussex,  l'a appris en Angleterre avant d'être parachuté, lui et son matériel près de Blois en 1944. Dans les caves, dans les greniers, ce héros de l'ombre a transmis inlassablement, au péril de sa vie.

75% des opérateurs radio clandestins ont été arrêtés puis exécutés. Comme ces 107 membres du réseau de communication Alliance massacrés au Struthof, le 1er septembre 1944.
Exposition sur les opérateurs radio pendant la 2e guerre mondiale
Reportage : Cécile.Poure, Bertrand Guillaume et Baeumler Corentin Interviews : Marcel Ancel, Collectionneur de matériel radio Georges Soulier, Ancien membre du réseau Sussex / BCRA Commandement libre français

 

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus