• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Bure (Meuse) : le débat public tourne court

Le débat public du 23 mai à 19 heures. / © Photo : Bruno Demange
Le débat public du 23 mai à 19 heures. / © Photo : Bruno Demange

La première réunion publique concernant le débat sur le projet de futur centre de déchets radioactifs a failli se tenir jeudi 23 mai à Bure, dans la Meuse.
Mais la présence de militants hostiles au projet a conduit le président du débat à clôturer celui-ci avant qu'il ne commence vraiment.

Par Didier Vincenot avec Bruno Demange

Avant la réunion...


A 18 h 15, il y a déjà un peu de monde...
Des spécialistes, quelques opposants...
C'est le premier de 14 débats publics sur le sujet, le seul qui va se passer sur le site de Bure (dans la salle polyvalente du village meusien).

D'autres sont prévus dans le secteur : Saint Dizier jeudi prochain... Puis Joinville, Bar le Duc, Nancy , Ligny en Barrois, Chaumont, Commercy...Mais aussi la Hague, la commune de Saint Laurent des Eaux (où se situe une centrale nucléaire), Marcoule, Bugey...et même Paris.

Certains des opposants ont décidé de manifester sur le parvis de la salle polyvalente, mais appelent à boycotter le débat : "celui ci est tronqué", disent ils, ajoutant que, selon eux, "la décision est déjà prise".
Cette position consistant à boycotter le débat n'est pas partagée par tous. D'autres estiment au contraire qu'il faut combattre les arguments par d'autres arguments.




Le "clash" 


il est à présent près de 19h : à l'intérieur, la salle est maintenant comble.
Le président ouvre la séance, expliquant que celle ci sera ouverte durant 3 heures, et présente les différents spécialistes qui ont fait le déplacement.
Très vite, des opposants scandent dans la salle des slogans pour réclamer un référendum départemental.
"Halte au faux débat, Bure on n'en veut pas" lancent-ils...
Ces slogans font ricochet d'un côté à l'autre de la salle. A l'extérieur, les opposants, restés sur place, manifestent également leur opposition au projet.
Le président du débat estime alors que celui-ci ne peut se tenir convenablement dans ces conditions. Il décide de suspendre le débat pour 15 minutes...avant de décider de l'annuler quelques secondes plus tard.
La réunion  n'aura duré que 10 minutes.


Retour sur la soirée... Voyez notre reportage
Le débat public à Bure
Le débat n'aura duré que 10 mn

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus