Quand la Foire aux vins ferme ses portes, c'est pas joli, joli...

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Lang

Chaque soir, il faut faire preuve de beaucoup de diplomatie pour que les irréductibles festivaliers, souvent ivres, quittent l'enceinte de la Foire aux Vins.

A 23 heures, le dernier concert s'est achevé. Dans les allées de la Foire, on sert encore à boire et à manger. La fête n'est pas finie. On picole un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ! Puis vers une heure, il est temps de quitter les lieux. Certains le font de bonne grâce, d'autres ont tendance à traînailler. Environ un millier de personnes sont encore présents sur la Foire à l'heure de la fermeture.

Ils vont mettre une bonne heure à quitter les lieux. Les vigiles, aguerris, font ça dans la douceur : ll ne s'agit pas de faire partir le moindre malentendu, la moindre bagarre. A cette heure-ci, les festivaliers sont souvent très saouls, et il faut le dire, un peu idiots. Tous sont raccompagnés au parking. Étrange, pour des gens qui ne sont franchement pas en état de conduire. Là, c'est la gendarmerie qui prend le relais, et assure la sécurité des noctambules. Les nuits de gros concerts, elle met aussi en place des contrôles d'alcolémie.

La fermeture de la foire en images :