• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Moselle : Une soixantaine de faucheurs volontaires ont investi LORCA à Lemud à la recherche d'OGM

© Florence Grandon pour France 3 Lorraine.
© Florence Grandon pour France 3 Lorraine.

Une soixantaine de "faucheurs volontaires" venus de toute la France ont pénétré peu après 9h dans les locaux de LORCA, à Lemud (Moselle), lundi 2 septembre 2013,  à la recherche de semences de colza OGM. Ils étaient à la recherche de traces de 4 variétés de colza muté, tolérantes à des herbicides.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Lundi 2 septembre 2013, une soixantaine de faucheurs volontaires venus de toute la France ont pénétré peu après 9h dans un bâtiment logistique du groupe LORCA, à Lemud (Moselle)  à la recherche de semences de colza OGM.

"Quatre variétés de colza muté, tolérantes à des herbicides, dont 3 commercialisées par Dekalb-Monsanto, commencent à être cultivées dans certaines régions dont la Lorraine. LORCA, une des principales coopératives de Lorraine vante les mérites de ces variétés auprès des paysans à qui l'on cache la véritable nature de ces semences manipulées, pesticides et brevetées. Une inspection citoyenne est donc en train de se dérouler à Lemud." Communiqué de presse des Faucheurs Volontaires




Les manifestants voulaient un rendez-vous avec la direction (qui ne se trouve pas sur place aujourd'hui) et avec les 2 ministères de l'Environnement et de l'Agriculture selon Florence Grandon, notre journaliste sur place. Ils les ont finalement obtenu en fin de journée et ont alors levé le camp.

DMCloud:101165
Les Faucheurs volontaires investissent Lorca

 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus