Un accord trouvé entre Roland Ries et Robert Herrmann pour la tête de liste du PS

"Nous avons trouvé les conditions d'un rassemblement" a déclaré Roland Ries en préambule d'une conférence de presse tenue en fin de journée vendredi en présence de son premier adjoint et désormais ancien rival Robert Herrmann.

Par Anne de Chalendar

 Le maire de Strasbourg Roland Ries et son premier adjoint Robert Herrmann ne partiront pas divisés pour la prochaine campagne des municipales. Un accord a été trouvé. Un accord qui prévoit une répartition des sièges. En cas de victoire de la liste socialiste au printemps 2014, Roland Ries garderait la mairie, Robert Herrmann deviendrait président de la Communauté Urbaine de Strasbourg et Jacques Bigot (actuel président de la CUS) serait candidat aux sénatoriales. Un accord qui pousse Robert Herrmann à "retirer dès ce soir sa candidature à la primaire socialiste à Strasbourg".

Accord Roland Ries-Robert Herrmann
reportage : R.Hartzer, Y.Ledig. Interviews: Robert Herrmann, 1er adjoint (PS) au maire de Strasbourg - Roland Ries, sénateur-maire (PS) de Strasbourg

 

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : Georges Boysen, le "brésilien"

Les + Lus