• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Pro A SLUC Nancy - Roanne

A Gentilly, le 12 novembre 2013, l'équipe du SLUC Nancy doit s'imposer pour rebondir après la gifle reçue au Havre et ne pas prendre du retard dans la course à la Disneyland Paris Leader’s Cup.

Par Thierry Pernin

Avant le reformatage de l’équipe, il vaudrait mieux que le SLUC Nancy l'emporte ce soir.

Dans ce championnat dont l’homogénéité ne cesse d'être mise en avant, la course à la Disneyland Paris Leaders Cup, ex Semaine des As, ne tolérera pas d’écarts.

Un succès au Havre aurait mis du beurre dans les épinards et aurait permis de surfer sur une dynamique porteuse après les succès à Pau et devant Gravelines, rapporte nos confrères de L'Est Républicain, au lieu de quoi, voilà le club nancéien de nouveau sous pression, calé dans le ventre mou du classement avec deux victoires et trois défaites : comme son adversaire du soir.


Cinquième la saison dernière, la Chorale se cherche encore, mais elle conserve une ossature forte avec les deux ex Nancéiens Pape Philippe Amagou et Victor Samnick, mais aussi William Gradit et Yohann Sangaré.

L'entraîneur du SLUC Nancy, Alain Weisz, nous a donné une interview avant le match.
DMCloud:125761
Alain Weisz



Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus