Cet article date de plus de 7 ans

Gertwiller, la capitale du pain d'épices

Le pain d'épices, qu'on offre le 6 décembre à la Saint-Nicolas, a sa capitale : depuis plus de 2 siècles, Gerwiller a succédé à Reims et Dijon. A l'époque, une dizaine de fabricants se partageaient la place, aujourd'hui ils ne sont plus que deux mais perpétuent un savoir-faire séculaire. 
Les timides utilisaient à l'époque le pain d'épices pour déclarer leur flamme à leur bien-aimée.



Le site de Lips
L
e site de Fortwenger
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine