“ Dieudonné draine un public antisémite, Metz n'en veut pas”

© AFP PHOTO- JOEL SAGET.
© AFP PHOTO- JOEL SAGET.

Les spectacles de Dieudonné prévus à Maxéville le 18 janvier et à Metz le 19 continuent de faire réagir les politiques alors même que l'artiste est depuis ce lundi 30 décembre 2013 sous le coup d'une enquête pour "incitation à la haine raciale". Metz demande au préfet d'interdire son spectacle.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

L'humoriste controversé Dieudonné M'Bala M'Bala doit se produire en Lorraine en janvier 2014, au Zénith de Nancy-Maxéville le 18 janvier et le lendemain aux Arènes à Metz.

En raison des derniers événements entourant l'activité de l'artiste, les élus des deux villes demandent en majorité l'interdiction de son spectacle et pressent le ministre de l'Intérieur Manuel Valls de rédiger la circulaire aux préfets qu'il a annoncé avec le soutien du président François Hollande, "les invitant à évaluer le risque de trouble à l'ordre public induit par les représentations de l'humoriste."
Grâce à cette circulaire, les préfets "devront apprécier à l'occasion de chaque spectacle si le risque de trouble est caractérisé et justifie d'interdire la représentation".


Metz demande au préfet l'interdiction du spectacle du 19 janvier 2014

Interrogé par téléphone lundi 30 décembre 2013, Antoine Fonté, adjoint au maire PS de Metz en charge de la culture explique les raisons de cette demande d'un arrêté préfectoral : "nous voulons l'interdiction de son spectacle" :

Fichier audio

Antoine Fonté : "Nous voulons que le préfet interdise le spectacle de Dieudonné".

Pourquoi un arrêté préfectoral et non municipal ?

Fichier audio

Pourquoi pas un arrêté municipal ?

Selon Antoine Fonté, Dieudonné draine un public antisémite et en joue pour des raisons commerciales :

Fichier audio

Antoine Fonté : "Dieudonné draine un public antisémite".

Interrogés par téléphone lundi 30 décembre, les services de la préfecture n'ont pas souhaité faire de commentaires. Ils attendent de recevoir le courrier officiel de la ville de Metz pour éventuellement communiquer.

A Nancy les élus sont partagés sur une demande d'interdiction du spectacle du 18 janvier :

DMCloud:141933
Dieudonné à Nancy : polémique

 

De récentes condamnations et une nouvelle mise en cause

Dieudonné a été condamné fin novembre en appel à 28 000 euros d’amende pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination raciale pour des propos et une chanson dans deux vidéos diffusées sur internet et le parquet de Paris a ouvert ce 30 décembre 2013 une enquête pour "incitation à la haine raciale" après la diffusion du reportage de "Complément d'enquête".

Sur le même sujet

Les + Lus