Finale de la Coupe de France : le Sluc affronte Nanterre

Le Sluc Nancy Basket dispute ce dimanche 11 mai 2014 la finale de la coupe de France contre Nanterre.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Quelques jours après les vingt ans du club, le Sluc affronte ce dimanche 11 mai 2014 la JSF Nanterre en finale de la coupe de France de basket. À l'instar de leur adversaire nanterrois, les Nancéiens ont disputé deux finales, en 1997 et en 2009, sans jamais remporter le titre. Une absence qui va être difficile à combler.

Nanterre, grand favoris de cette finale

Pour cette ultime étape, Nanterre comptabilise plusieurs atouts. Victorieux à deux reprises contre le Sluc, les hommes de Pascal Donnadieu auront l'avantage de jouer à proximité de leur club. Le stade Pierre-de-Coubertin promet d'être coloré de vert. Ces pronostics moroses n'ont pas découragé les fervents supporters des Cougars. Depuis les gradins, 500 supporters nancéiens encourageront leur équipe préférée.

Une finale qui intervient dans un calendrier chargé

Deux jours après cette finale à Coubertin, les hommes d'Alain Weisz retrouveront le parquet lorrain pour affronter Paris-Levallois en quart aller des play-offs de PRO A. Puis, le Sluc retournera dans la capitale pour le match retour, programmé jeudi 15 mai. Trois matchs en cinq jours, une cadence qui n'empêchera pas les joueurs de s'investir totalement dans cette finale selon l'entraîneur Alain Weisz.

Nous ne sommes pas arrivés ici pour rien. On ne va pas jouer avec le frein, ce n’est pas dans notre esprit. Nous allons jouer le jeu à fond et les Playoffs viendront après. Alain Weisz, entraîneur du Sluc.





Coup d'envoi de cette finale, dimanche 14 mai à 18h00.

Les commentaires d'avant-match recueillis par Olivier Bouillon et Benoit de Buttler :