• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Thermalisme à Nancy : feu vert de l'Académie de médecine

Archives. / © MaxPPP
Archives. / © MaxPPP

Une étude clinique positive menée sur l'arthrose du genou a permis à l’Académie nationale de médecine de rendre, mardi 27 mai 2014, un avis favorable pour l’exploitation de l’eau minérale naturelle nancéienne à des fins thérapeutiques en Rhumatologie.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Mardi 27 mai 2014, l’Académie nationale de médecine un avis favorable pour l’exploitation de l’eau minérale naturelle du forage n°4 du Grand Nancy Thermal à des fins thérapeutiques dans l’indication Rhumatologie.
Cet avis favorable s’appuie sur les résultats de l’étude clinique sur l’ "efficacité de la prise en charge thermale dans la gonarthrose (arthrose du genou) symptomatique".

L'étude -réalisée en partenariat avec le Centre Hospitalier Universitaire de Nancy d’avril 2012 à juin 2013 sur le site de Grand Nancy Thermal dans des locaux dédiés- a permis à 283 patients volontaires souffrant d’arthrose du genou de bénéficier des soins d’une cure thermale.
Ces travaux ont confirmé l’efficacité de la cure thermale pour deux patients sur trois.

La balle dans le camp du préfet

C'est désormais au préfet de Meurthe-et-Moselle, de notifier officiellement au Grand Nancy un "agrément thermal" en rhumatologie, sous la forme d’un arrêté préfectoral d’autorisation d’exploiter la source d’eau minérale naturelle de Grand Nancy Thermal à des fins thérapeutiques. Cet agrément est indispensable pour que les curistes puissent bénéficier du remboursement des soins.

Une fois publié, l'arrêté permettra à Grand Nancy Thermal de figurer sur notre carte des sites lorrains :


Le reportage de Jean Baudin et Jacques Garniche :

Thermalisme à Nancy : feu vert de l'Académie de médecine

 

Zoom sur les résultats de l'étude clinique

  • 566 patients souffrant d’arthrose du genou ont été candidats à l’expertise, 283 ont été retenus pour participer à l’étude clinique.
  • Ils sont issus du sud du département de Meurthe-et-Moselle et du Grand Nancy.
  • 268 patients ont participé à la totalité de l’étude qui s’est déroulée du 2 avril 2012 au 8 décembre 2013.
  • Le suivi des patients après la cure a duré 6 mois.
  • Le protocole de soins thermaux standardisé associait hydrojets, prise en charge kinésithérapique individuelle, illutations et kiné balnéothérapie collective.
  • La durée de la cure a été de 3 semaines, à raison de 6 jours de soins par semaine et 4 soins standardisés par jour.

L’objectif principal était de décrire l’efficacité de la cure thermale standardisée -réalisée avec l’eau et sur le site de Grand Nancy Thermal- sur la douleur et les capacités fonctionnelles dans la gonarthrose, par une analyse de "l’effet avant-après" dans le groupe cure thermale.

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus