Indochine à Colmar : "Après 2 ans et demi sur la route, tout s'arrête ce soir"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Renaud Hartzer

Le groupe Indochine est venu à la rencontre de la presse alsacienne, quelques heures avant le début du dernier concert de leur tournée.

Visiblement ému à l'approche du dernier concert de sa tournée, Nicola Sirkis, le leader d'Indochine, annoncé que lui et ses acolytes allaient "enfin pouvoir se poser" après une tournée fleuve qui aura duré deux ans et demi.

L'artiste est revenu sur le parcours du groupe, et notamment sur ses débuts : "Il fallait être inconscient pour dire "je vais créer un groupe de rock" alors que je ne savais ni jouer, ni chanter. Et être là aujourd'hui, c'est complètement irréaliste."

Concernant l'avenir du groupe, Nicola Sirkis a assuré réunir son équipe ce soir pour discuter de la suite. "Mais avec la fin qui approche, la réflexion est de savoir si l'on est capable de faire aussi bien que ce qu'on a déjà fait."

Mais pour ce dernier concert, Indochine a assuré qu'il y aurait des tubes bien sûr, mais aussi des surprises : "On va essayer des choses qu'on a jamais joué auparavant". De quoi satisfaire les milliers de fans qui faisaient la queue depuis plusieurs heures ou plusieurs jours, pour communier une dernière fois avec leur idole.

Et dès demain midi, sur France 3 Alsace, vivez ou revivez avec nous le concert de ce samedi soir !