Basket : le CCRB maudit à Châlons ?

Avec la défaite 96-84 hier face au Havre, le CCRB ne compte toujours aucune victoire cette saison dans la salle Coubertin de Châlons-en-Champagne. Les basketteurs de Châlons-Reims comptent bien des victoires à domicile, mais uniquement à René-Tys, le complexe sportif de la Cité des Sacres.

La salle Coubertin de Châlons-en-Champagne est l'un des lieux mythiques du basket français.
La salle Coubertin de Châlons-en-Champagne est l'un des lieux mythiques du basket français. © image CCRB (archive)
"Quand on joue à Châlons c'est un peu comme si on évoluait à l'extérieur". Cette phrase, ce n'est pas celle d'un fan de basket rémois qui n'aurait toujours pas digéré la fusion entre les équipes des deux villes marnaises. Non, c'est bien Nikola Antic qui fait régulièrement ce constat amère. Il faut dire que le coach du CCRB entraîne principalement son groupe dans la salle René-Tys à Reims. Ce complexe sportif est en effet moins vétuste que celui de Châlons-en-Champagne.

En manque de repères à Coubertin ?


Depuis l'ouverture de la saison, et cette défaite d'un point seulement concédée dans le money-time face à Paris-Levallois, le parquet de la salle Coubertin ne sourit vraiment pas aux basketteurs marnais ! Le CCRB s'est à l'inverse imposé à deux reprises à Reims : face à Orléans (le 17 novembre), mais aussi et surtout contre Limoges (le 16 décembre), le grandissime favoris du championnat.

Ce mardi 23 décembre 2014, la défaite "châlonnaise" contre Le Havre (une équipe pourtant prenable sur le papier) met d'ailleurs fin à une belle série de trois succès consécutifs glanés à Cholet, contre Limoges, mais aussi sur le parquet de Strasbourg, l'autre poids-lourd de la pro A. De là à dire que le CCRB manque de repères sur le parquet de la ville-préfecture de la Marne, il n'y a qu'un pas... 

Tabou !


Après un début de match en fanfare (13 points marqué en deux minutes, et une avance de dix longueurs contre les Normands dans le premier quart-temps, le CCRB pensait enfin avoir trouvé sa bonne étoile à Châlons ! Las, les pertes de balles, l'efficacité aléatoire dans la raquette et la défense éprouvée par le manque de récupération ont réveillé les vieux démons des basketteurs marnais. Rattrapés dans le second quart-temps, et même menée de 17 points au pire moment, l'équipe de Chalons-Reims s'incline finalement avec 12 points de retard ! Une vrai bérézina.

Avec de tels résultats, le coeur du CCRB serait-il en train de pencher de plus en plus vers Reims ? C'est le sentiment qui se dégage même si la question reste tabou ! La municipalité châlonnaise contribue au même titre que son homologue rémoise au budget du club. Les supporters originaires de Châlons sont souvent ceux qui mettent le plus d'ambiance les soirs de match, y compris lorsque ceux-ci se déroulent à Reims ! Bref le CCRB est condamné à débloquer son compteur à Coubertin pour que la quarantaine de kilomètres qui sépare les deux salles ne se transforme pas en malédiction.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ccrb sport basket-ball stb le havre