Cet article date de plus de 6 ans

Crash d'Albacete, la Lorraine meurtrie : les réactions

Les réactions et les hommages se font nombreux ce 27 janvier 2015 au lendemain de la catastrophe survenue sur la base aérienne d'Albacete en Espagne. Le crash d'un F16 a causé la mort de 11 personnes dont au moins 7 lorrains affectés à la base aérienne 133 de Nancy-Ochey. 
"Il y a une émotion énorme qui parcourt le territoire", le député PS de Toul Dominique Potier ne cache pas sa tristesse ce 27 janvier 2015 au lendemain de la catastrophe survenue sur la base aérienne d'Albacete en Espagne. 

Le toulois et la région de Nancy sont en deuil autour de ceux qui font notre fierté autour de ceux qui s’entrainaient en Espagne pour aller combatte la barbarie au bout du monde, qui représentent le meilleur aspect de notre pays" a déclaré Dominique Potier sur l'antenne de France 3 Lorraine

 







Un deuil pour l'armée en Lorraine

durée de la vidéo: 00 min 58
Dominique Potier (par téléphone)

 

Un lien de la région avec son armée que le maire de Nancy Laurent Hénart reconnaît : "L’émotion provoquée par cet accident est à la mesure de l’attachement des Nancéiens à la présence historique de l’armée sur notre territoire, dont elle marque fortement l’identité" et de préciser que "l’ensemble du conseil municipal et toute la Ville de Nancy s’associent à la douleur des familles des victimes, ainsi qu’à celle de leurs 1 600 collègues soldats et civils en poste à Nancy-Ochey".

Même solidarité du coté de Chaynesse Khirouni, députée Ps de Meurthe et Moselle qui adresse toutes ses pensées aux familles des victimes, aux militaires blessés ainsi qu’à l'ensemble des personnels de la BA 133, tout comme Valérie Debord, adjointe au maire de Nancy qui s'est exprimé ce matin sur twitter : 




Un premier bilan a fait état de 10 morts donc huit français parmi lesquels sept (un pilote, un navigateur et cinq mécaniciens) étaient affectés à la BA133 de Nancy-Ochey ainsi que six des 21 blessés. Un bilan qui s'est alourdi en milieu de matinée le 27 janvier 2015 avec le décès d'une 11ème victimes, française également.

André Rossinot, Président de la Communauté urbaine du Grand Nancy a tenu lui a souligner qu' en "cette période, où plus que jamais la cohésion nationale et la solidarité doivent être notre priorité, cette disparition brutale rappelle à chacun de nous que le combat pour la liberté ne doit jamais prendre fin."

L'état solidaire

Hommage et soutien aux familles de la part du préfet de Meurthe-et-Moselle qui s'est rendu sur la BA133 de Nancy-OChey ce 27 janvier 2015 au matin.  Raphaël Bartolt  s'est daclaré "très touché par le drame" et "tient à s’associer à la peine des familles et présente toutes ses condoléances aux proches des victimes (...) Il souhaite rendre hommage à l’engagement sans faille des valeureux militaires de la base aérienne, que ce soit dans le cadre d’opérations extérieures ou sur le sol national au service de la défense de la Nation, aujourd’hui endeuillée par ce drame tragique"

Toute une nation blessée

Un hommage national aux victimes du crash sera rendu par les députés à 15h à l’assemblée nationale.

Nicolas Sarkozy a exprimée dans un communiqué "sa très vive émotion et sa très profonde tristesse", souhaite "rendre hommage au dévouement et au professionnalisme de nos militaires qui payent une nouvelle fois un lourd tribut"  et demande à ce que "toute la lumière doit être faite sur les circonstances précises de cet accident dramatique".

Quelques heures à peine après le drame, François Hollande avait déjà fait part de "sa grande émotion" et de avait rappelé que "les aviateurs français, engagés au Sahel et au-dessus de l’Irak, accomplissent chaque jour avec courage et efficacité des missions pour lutter contre les groupes terroristes et consolider notre sécurité".

Ce communiqué du président de la République française avait été précédé d'un message du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy posté sur les réseaux sociaux. 


"Bouleversé par le tragique accident sur la base arienne de Los Llannos. Mes pensées vont aux personnes décédées et espère la guérison des blessés." 








 


r

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident hommage armée