Cet article date de plus de 6 ans

A31bis : le débat prolongé jusqu'au 30 septembre 2015

La Commission particulière du débat public (CPDP) a reçu des demandes pour une expertise complémentaire indépendante, notamment concernant le secteur Gye-Dieulouard. Le débat-public autour de l'A31bis est donc prolongé jusqu'au 30 septembre 2015 le temps d'étudier ces propositions.
Le débat-public de l'A31bis joue les prolongations. Après avoir reçu des demandes pour une expertise complémentaire indépendante, la Commission particulière du débat public (CPDP) a décidé d'allonger la durée du débat jusqu'au 30 septembre 2015. La dernière réunion du calendrier initial s'est déroulée le 25 juin 2015 à Metz. Ces demandes supplémentaires concernent en particulier l'axe Gye-Dieulouard. L'expertise portera sur :En outre, l'expertise s'efforcera d'évaluer le potentiel du report modal (rail, voies navigables) dans les transport de marchandises et de personnes pour le sud de la Meurthe-et-Moselle.

Deux réunions publiques seront organisées en septembre par la CPDP pour en présenter les résultats et clore le débat-public sur l'A31bis. La décision finale du devenir de l'A31 sera donnée par la Dreal Lorraine avant le 29 dévrier 2016.


La carte proposée lors du débat-public :

 

Rappel du projet
Le projet d'A31bis est estimé entre 1,1 milliards et 1,4 milliards d'euros, pour 80 km d'aménagement. L'élargissement à trois voies est envisagé pour la plupart du tracé. Deux nouvelles sections sont suggérées : un contournement de Thionville et le barreau Toul-Dieulouard pour soulager Nancy.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
a31 bis routes lorraines autoroute routes transports économie