A31bis : le débat prolongé jusqu'au 30 septembre 2015

© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

La Commission particulière du débat public (CPDP) a reçu des demandes pour une expertise complémentaire indépendante, notamment concernant le secteur Gye-Dieulouard. Le débat-public autour de l'A31bis est donc prolongé jusqu'au 30 septembre 2015 le temps d'étudier ces propositions.

Par Thomas Toussaint

Le débat-public de l'A31bis joue les prolongations. Après avoir reçu des demandes pour une expertise complémentaire indépendante, la Commission particulière du débat public (CPDP) a décidé d'allonger la durée du débat jusqu'au 30 septembre 2015. La dernière réunion du calendrier initial s'est déroulée le 25 juin 2015 à Metz. Ces demandes supplémentaires concernent en particulier l'axe Gye-Dieulouard. L'expertise portera sur :
  • La faisabilité de l'élargissement sur place à 2x3 voies entre Gye et Dieulouard;
  • La capacité d'un tel aménagement a permettre le désengorgement de l'A31;
  • Le trafic attendu sur l'éventuel barreau Toul-Dieulouard (et sa capacité à désengorger l'A31 entre Gye et Dieulouard).
En outre, l'expertise s'efforcera d'évaluer le potentiel du report modal (rail, voies navigables) dans les transport de marchandises et de personnes pour le sud de la Meurthe-et-Moselle.

Deux réunions publiques seront organisées en septembre par la CPDP pour en présenter les résultats et clore le débat-public sur l'A31bis. La décision finale du devenir de l'A31 sera donnée par la Dreal Lorraine avant le 29 dévrier 2016.


La carte proposée lors du débat-public :

© CESE de Lorraine
© CESE de Lorraine

 

Rappel du projet

Le projet d'A31bis est estimé entre 1,1 milliards et 1,4 milliards d'euros, pour 80 km d'aménagement. L'élargissement à trois voies est envisagé pour la plupart du tracé. Deux nouvelles sections sont suggérées : un contournement de Thionville et le barreau Toul-Dieulouard pour soulager Nancy.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus