• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Affaire Grégory, un drone abattu au-dessus de l'ancienne maison des Villemin

A Lépanges-sur-Vologne (Vosges) les habitants sont excédés par la médiatisation de l'affaire Grégory. L'un d'entre eux a abattu un drone qui survolait sa maison. Celle où résidaient les parents de Grégory. / © MAXPPP
A Lépanges-sur-Vologne (Vosges) les habitants sont excédés par la médiatisation de l'affaire Grégory. L'un d'entre eux a abattu un drone qui survolait sa maison. Celle où résidaient les parents de Grégory. / © MAXPPP

Excédé par le survol de sa propriété par un drone, le propriétaire de la maison où ont vécu les parents du petit Grégory Villemin, a abattu l'engin volant avec sa carabine. Les faits se sont produits dans la nuit du 24 au 25 juillet à Lépanges-sur-Vologne dans les Vosges.

Par Matthieu Mercier

L'affaire Grégory et sa médiatisation, il n'en peut plus. Ce mardi 24 juillet 2018 à minuit, le propriétaire actuel de la maison où ont vécu les parents du petit Grégory Villemin a tiré sur un drone qui survolait son pavillon. Selon Franceinfo , le drone avait obtenu une autorisation de survol. 

L'homme aurait utilisé une carabine 22 long rifle et a tiré pour abattre le drone.

Cet aéronef survolait sa maison, dans le cadre d'une série produite par Netflix, au sujet de l'affaire Grégory. 34 ans après la mort du petit garçon, la plateforme a annoncé en avril qu'elle allait se pencher sur l'affaire par le biais d'une série documentaire.

Le projet est produit par Elodie Polo Akkermann de la société Imagissime, rapporte LCI, une filiale du groupe Lagardère. Son réalisateur est Gilles Marchand. Pour l'instant, elle n'a pas décidé de la suite de ce tournage.
 


Une enquête a été ouverte par la brigade des transports aériens de Strasbourg.


 
 

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus