Alsace : "des mandarines oui, mais des capsules de café c'est inédit", après l'accident sur l'A35 entre Bâle et Mulhouse

Des centaines de capsules de café éparpillées, des automobilistes qui s'arrêtent pour en récupérer: le peloton autoroutier de Rixheim a vécu une intervention inédite jeudi 23 juillet sur l'A35 du côté de Sierentz entre Bâle et Mulhouse. L'accident n'a fait aucun blessé.
Des automobilistes, cartons sous le bras, se sont arrêtés pour tenter de récupérer des dosettes de café en pleine autoroute. Une scène inédite.
Des automobilistes, cartons sous le bras, se sont arrêtés pour tenter de récupérer des dosettes de café en pleine autoroute. Une scène inédite. © Info trafic Haut-Rhin.

Des chargements de mandarines, des cargaisons de bière... en 39 ans d'expérience sur les autoroutes de France et du Haut-Rhin, le commandant Eric Chevallier en a vu des vertes et des pas mûres. Mais des dosettes de café, éparpillées sur près de 500 mètres, jamais! "Ce qui est inédit, c'est que les gens se sont arrêtés en pleine voie, témoigne le gendarme, à la tête du peloton autoroutier de Rixheim. Il s'agissait de capsules Nespresso, assez chères comme chacun sait, c'est sans doute ce qui a incité certains automobilistes à vouloir en récupérer."

Si ces centaines de cartons se sont retrouvés sur le bitume de l'A35, à hauteur de la sortie Sierentz dans le sens Bâle-Mulhouse, c'est en raison d'un accident ayant impliqué trois camions ce jeudi 22 juillet en milieu d'après-midi. "A la suite de la formation d'un bouchon lié au passage du Tour Alsace, un chauffeur routier a mis un coup de volant pour éviter de percuter le poids lourd devant lui. Il a réussi à l'éviter mais sa bâche s'est coincée, puis arrachée, et les dosettes ont fini sur la route. C'était un 38 tonnes", précise le commandant Chevallier.

Un fait-divers relayé sur la page Twitter d'Info trafic Alsace. On y voit la traînée de cartons gisant sur l'A35, et quelques automobilistes des cartons sous le bras.

"C'est un comportement dangereux, sans compter tous les gens qui ont ralenti ou se sont arrêtés pour faire des photos ou des vidéos. Quand nous sommes arrivés sur place, les automobilistes étaient déjà repartis", raconte encore le gendarme.

La bande d'arrêt d'urgence et la voie de droite sont restées fermées à la circulation de 15h30 à 20h, le temps qu'une dépanneuse débarrasse et nettoie la chaussée afin de la rendre à nouveau praticable. Quatre gendarmes du peloton autoroutier de Rixheim et quatre agents de la Collectivité européenne d'Alsace sont restés sur place pour gérer la situation. "L'essentiel dans cette histoire de dosettes reste qu'il n'y a aucun blessé à déplorer", conclut Eric Chevallier. What else?

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers insolite société sécurité