Alsace : pass sanitaire, courses à Kehl, port du masque, ce qu'il faut savoir pour se rendre en Allemagne

Nager, faire ses courses ou passer une nuit à l'hôtel, autant d'activités désormais conditionnées par le pass sanitaire en France. Mais de nombreux Alsaciens ont trouvé la combine : franchir la frontière pour se rendre en Allemagne. Encore faut-il connaître les règles appliquées dans chaque land.
En Allemagne, le pass sanitaire n'est pas encore la règle partout.
En Allemagne, le pass sanitaire n'est pas encore la règle partout. © Vincent VOEGTLIN / Maxppp

Comme en France, le pass sanitaire (vaccination complète ou test PCR négatif) est devenu la règle dans certains lieux allemands. Depuis la réouverture des frontières, et surtout depuis le retour des beaux jours, les Alsaciens sont nombreux à retrouver leurs habitudes d'antan : les courses à Kehl, les balades en Forêt-Noire ou le passage aux thermes. Mais aller au restaurant ou à la piscine n'est pas toujours simple, les règles sanitaires diffèrent en fonction des länder. 

Depuis le 1er juillet, tous les justificatifs sanitaires téléchargeables sur le site Améli sont valables en Allemagne (et dans tous les pays membres de l’Union européenne). Les autorités peuvent ainsi contrôler les QR codes des certificats, soit enregistrés sur l’application TousAntiCovid, soit présentés au format papier, ce qui facilite la tâche. A noter un détail important : en France, le certificat vaccinal est validé sept jours après la seconde dose de vaccin, en Allemagne, il faut attendre 14 jours pour que le schéma vaccinal soit considéré comme complet. 

Faire ses courses

Faire son plein de courses à Kehl, un classique pour de nombreux Alsaciens, et pas seulement pour les frontaliers. À ce jour, aucun contrôle de pass sanitaire n'existe à la frontière entre la France et l'Allemagne. Que ce soit dans le Land du Bade-Wurtemberg, celui de Sarre ou de Rhénanie-Palatinat, vous n'aurez pas besoin de pass sanitaire pour entrer dans les centres commerciaux ou dans votre "Dm" favori. Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux fermés mais seuls les chirurgicaux et les FFP2 sont autorisés. 

Aller au restaurant

Les règles se compliquent un peu avec les restaurants. Dans le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie-Palatinat, les repas en salle et à l'extérieur sont possibles sans réservation et sans présentation du pass sanitaire. Mais dans la Sarre, l'entrée est conditionnée au pass sanitaire (certificat vaccinal, preuve de rétablissement, test antigénique ou test PCR négatif de moins de 24 heures) pour les repas en intérieur. La réservation est également obligatoire et le nombre de personnes est limité à dix par table. 

Dans les restaurants des trois länder, vous devrez en plus compléter une fiche contact avec vos coordonnées pour faciliter le tracing des cas positifs. 

Nager et se divertir

Du côté des loisirs, les piscines, lacs et thermes allemands sont aussi très sollicités. Dans la Sarre et en Rhénanie-Palatinat, il faudra présenter un pass sanitaire dans tous les espaces intérieurs, ce qui n'est pas le cas dans le Bade-Wurtemberg (comme pour les thermes de Caracalla). Par contre, pas besoin de test ni de vaccination complète pour les bassins et infrastructures extérieures. Les jauges sont toutefois limitées, comme dans la piscine de Kehl, avec 950 personnes maximum, et la réservation doit se faire en ligne. Dans les musées, comme celui de Frieder Burda, et les cinémas, le pass sanitaire n'est pas non plus obligatoire mais la jauge est limitée. 

Autres loisirs, et pas des moindres, les parcs d'attraction. Alors qu'il fallait un test PCR de moins de 24h ou le vaccin complet il y a encore un mois, l'accès à Europa-Park (et à ses hôtels) est désormais possible sans justificatif. Dans les deux autres Länder voisins, les billets d'entrée doivent être réservés en ligne et la récupération des données est exigée. Un justificatif sanitaire est toutefois demandé dans la Sarre pour accéder aux espaces intérieurs.

Randonner en forêt

En Forêt-Noire et sur n'importe quel parcours de randonnée, vous êtes libre comme l'air. Pas de pass sanitaire ni de masque obligatoire en extérieur. 

Séjourner à l'hôtel

Comme dans les autres lieux fermés, passer quelques nuits à l'hôtel dépend surtout du land dans lequel vous séjournez. En Rhénanie-Palatinat et dans la Sarre, le pass sanitaire est demandé en début de séjour pour toute personne âgée de plus de 14 ans. Des autotests sont parfois fournis à l'arrivée. Dans le Bade-Wurtemberg, seules vos coordonnées sont collectées à l'arrivée. 

Les trois länder proches de l'Alsace (Bade-Wurtemberg, Sarre et Rhénanie-Palatinat, sites en allemand) adaptent leurs mesures sanitaires en fonction de leur taux d'incidence respectif. En Allemagne, la limite est fixée à 100 nouveaux cas pour 100.000 habitants (dans ce cas, les Landkreise, les arrondissements urbains, sont classés en orange et en rouge). À partir de ce niveau, les autorités durcissent les règles et les conditions d'entrée, notamment pour les étrangers.

Le centre européen de la consommation incite tous les voyageurs à se renseigner sur le taux d'incidence du land visité. Pour rappel, le 26 mars, l'Allemagne avait classé en "zone à haut risque" tout l'hexagone en raison de la forte circulation du coronavirus. Les frontaliers devaient alors présenter un test PCR de moins de 48h pour aller travailler.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
allemagne international covid-19 santé société sorties et loisirs