Allemagne : Tübingen instaure le « ticket test-covid négatif » pour circuler librement dans la ville

Nos voisins allemands de Tübingen, dans le Bade-Wurtemberg, ont instauré le ticket qui atteste d’un test covid négatif. Il permet de circuler librement dans les magasins, lieux de culture et de restauration de la ville. Il s'agit d'une expérimentation dans la lutte anti-covid. Explications. 

Un bracelet avec QR code, comme attestation de test anti-covid, est expérimenté à Tübingen en Allemagne
Un bracelet avec QR code, comme attestation de test anti-covid, est expérimenté à Tübingen en Allemagne © Christoph Schmidt / Max PPP

Bientôt probablement, le passeport vaccinal pour ceux qui veulent circuler librement, mais dès à présent, nos voisins allemands se lancent dans une nouvelle étape : le bracelet avec QR code, comme attestation de test. Après d'autres villes comme Böblingen, le maire écologiste de Tübingen a opté pour ce système. 

T’as le ticket ?

La ville de Tübingen veut redonner vie à ses magasins, lieux de culture et restaurants. Alors, elle a mis en place le ticket qui atteste d’un test covid négatif. Ce ticket est une attestation de libre-circulation, édité au départ sur support papier, il va se généraliser en version électronique pour devenir un bracelet avec QR Code. C’est le maire écologiste de la ville de Tübingen, Boris Palmer (Die Grünen) qui en a fait l’annonce fin mars, à nos confrères de la Stuttgarter Zeitung : «Le ticket journalier numérique crée une sécurité contre les abus et raccourcit les temps d'attente. C'est ainsi que nous rendons la vie urbaine plus confortable face au Corona». Un code donc, sur un bracelet en papier, porté au poignet doit redonner vie à la ville, à ses commerces et ses citoyens. A l'entrée des magasins, musées ou terrasses de restaurants, une lecture rapide se fait, avec un simple smartphone.

Tübingen, ville test 

"La ville est en phase de test depuis le 16 mars." explique Claudia Salden, chargée de communication à la ville de Tübingen. "Cela se passe dans le cadre des études pour sortir de cette crise et alléger les mesures anti-covid." En parallèle, neuf stations de tests rapides ont été ouvertes, réparties sur la ville qui compte près de 90.000 habitants. Après avoir reçu d'abord une attestation papier qui a engendré des fraudes, le résultat sur ce bracelet avec un QR code est infalsifiable.

Ne font ces tests que les citoyens volontaires et apparemment ils sont très nombreux. "Nous avons reçu tellement de demandes de participation à cette expérience, que nous devons limiter les inscriptions à ceux qui habitent dans le district de Tübingen (soit près de 230.000 personnes) ou qui travaillent dans la ville." précise Claudia Salden. Une fois testé à une des neuf stations  installées en ville, le citoyen peut entrer, si son résultat est négatif bien sûr, dans les petits magasins qui participent à l'expérience, mais il peut aussi s'installer sur une terrasse de restaurant (pas à l'intérieur) et peut retourner au musée ou passer une soirée au théâtre. Il n'est plus nécessaire d'attendre le résultat à la station de test, le résultat est consultable sur un site Web.

L'expérimentation de la ville de Tübingen va durer jusqu'au 18 avril. Les instances qui mènent cette expérimentation y apporteront des modifications si nécessaire. On saura, à terme seulement, si le modèle peut être reproduit à grande échelle dans le pays.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
allemagne international covid-19 santé société innovation économie