CARTE. Massif vosgien : quelles stations de ski sont ouvertes ce week-end du 21 janvier ?

Publié le
Écrit par Michael Martin .

La neige est tombée un peu partout sur le massif des Vosges depuis le lundi 16 janvier. Les stations de ski l'attendaient avec impatience. La plupart seront ouvertes ce week-end.

Elle était très attendue. La neige a enfin pointé le bout de son nez dans le massif vosgien depuis le lundi 16 janvier 2023. 30 à 40 centimètres de poudreuse en altitude permettent à la plupart des stations de ski d'ouvrir ce week-end (voir notre carte ci-dessous). Il est assez rare d'ouvrir si tard dans la saison. Certaines stations ont déjà accueilli les skieurs en milieu de semaine.

C'est le cas au Markstein (Haut-Rhin), où la moitié du domaine alpin est accessible depuis mercredi 18 janvier 2023. "Il était temps, on commençait à être inquiet", raconte Thomas Cron, le directeur de la station. A Gérardmer (Vosges), l'attente a été longue, depuis la fermeture de la station début janvier. "C'est toujours bon de faire un régime après les fêtes, mais là, de point de vue enneigement, on a passé une grosse cure d'amaigrissement", plaisante le directeur de la station de la Mauselaine, Bruno Perrin.

La station gérômoise reprend du service dès ce vendredi 20 janvier, avec 90% du domaine alpin ouvert, et la totalité du domaine nordique. Et les conditions sont idéales. "40 centimètres de neige en haut des pistes, et les sapins tout blanc, on attend encore quelques flocons pour dimanche 22 janvier", explique Bruno Perrin.

Au Champ du Feu (Bas-Rhin), station la plus proche de Strasbourg, onze pistes sur 17 sont ouvertes depuis jeudi 19 janvier.

Même les petites stations

Les chutes de neige permettent aux plus petites stations d'ouvrir. C'est le cas aux Bagenelles (Haut-Rhin), où les 3 pistes d'alpin et les 10 pistes de fond sont praticables. 

A la station du Tanet (Haut-Rhin), on avait pris son mal en patience car ici, pas de canons à neige. "C'est rare qu'on puisse ouvrir en décembre et pour les vacances de fin d'année, mais on est content de pouvoir enfin ouvrir", raconte Laure Fuchs. 

A Rouge-Gazon (Saint-Maurice-sur-Moselle, Vosges), c'est la première ouverture de la saison et aussi la première pour la nouvelle équipe, qui a repris la station après l'incendie en 2021. "C'est un peu stressant, mais on est confiant pour ce week-end. Il va y avoir du monde, espère Yohan Da Silva, le directeur. Après deux ans sans ski, les locaux sont impatients de revoir leur station ouverte."

A l'inverse, les Truches à Rochesson (Vosges) et le Schlumpf-Dolleren (Haut-Rhin) restent fermées.

Cap sur février

Soulagés, les professionnels du secteur regardent désormais vers les vacances de février. Les quatre semaines de vacances des Français, et l'arrivée des touristes belges et néerlandais, suffisent à boucler financièrement une saison, si la neige le veut bien. Du côté du Lac Blanc (Haut-Rhin), "on va croiser les doigts pour faire de bons week-ends et un bon mois de février, et on pourra sauver les meubles." résume Christophe Bergamini, le directeur de l'office de tourisme de Kaysersberg.

Des températures froides sont annoncées jusqu'à la fin du mois de janvier. De quoi permettre à la neige de rester encore un peu.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité