Coronavirus : annulation du carnaval de Bâle, 200.000 visiteurs privés du Morgenstreich

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Chanel .

Le carnaval de Bâle, l'un des plus célèbres d'Europe, qui devait se tenir à partir du 2 mars au 5 mars, est annulé. Cette décision fédérale a été annoncée ce vendredi 28 février, alors que deux cas de coronavirus ont été confirmés dans le canton de la ville suisse Bâle ce vendredi 28 février.

C'est une première depuis 100 ans. Le Morgenstreich de Bâle, l'un des plus importants carnavals d'Europe, n'aura problement pas lieu en 2020. Il a été annulé, comme le Salon de l'automobile de Genève, et tous les événements rassemblant plus de 1.000 personnes jusqu'au 15 mars au moins, par le gouvernement suisse. La décision, prise ce vendredi 28 février a été motivée par l'impératif de limiter la transmission du nouveau coronavirus, dont l'épidémie s'est propagée chez certains pays limitrophes comme l'Italie et l'Allemagne. En 1920, ​​​​​​le carnaval avait été annulé à cause de la grippe espagnole, une pandémie responsable de dizaines de millions de morts.

 

"Le risque aurait été de perdre le contrôle"

Cet événement, connu dans le monde entier, attire des touristes d'un peu partout, notamment des Français qui habitent à quelques kilomètres de l'autre côté de la frontière. "Après la décision du Conseil fédéral, on a plus le choix", se justifie Lukas Engelberger, directeur du département de la santé de Bâle-ville. "C'est forcément la loi fédérale qui prime et qui dit que le carnaval est interdit. Avoir autant de personnes dans un petit espace comme à Bâle, serrées lors du carnaval, ça aurait augmenté le risque d'infection et nous n'aurions plus pu retracer la voie de l'infection. Le risque aurait été de perdre le contrôle. On essaie aussi de prendre nos responsabilités pour la collectivité pas seulement locale mais aussi régionale ou européenne. Il y a une inquiétude au sein de la population, ce qui est normal". Deux cas de coronavirus ont d'ailleurs été recensés le 27 février dans le canton. 



L'office de tourisme a relayé l'information de l'annulation sur ses réseaux sociaux dans la matinée.

Pour rappel, la ville de Bâle est frontalière avec l'Allemagne, et avec la France, au niveau du département du Haut-Rhin, comme le montre cette carte. Son carnaval attire donc de nombreux Alsaciens.

 

Jusqu'à 65 millions d'euros de manque à gagner



D'un point de vue économique, les pertes vont être très conséquentes. "Le carnaval de Bäle réunit plus de 10.000 personnes costumées et rassemble entre 200.000 et 300.000 spectateurs, alors c'est sûrement un événement où il y a des risques justement pour cette épidémie", déclare Frédéric Pothier directeur adjoint de l'office de tourisme. même si  "Nous sommes premièrement déçus, c'est normal je crois parce que c'est l'un des événements principaux ici à Bâle, mais c'est avant tout la santé qui est la priorité. Normalement on parle d'un chiffre d'affaires pendant ces trois jours évalué entre 50 à 70 millions de francs suisses (45 à 65 millions d'euros). Il faut s'imaginer que tout est préparé, les hôtels réservés, les restaurants. ça va être une grande perte pour tous les commerçants, tous les gens impliqués".  

 

815 personnes contaminées en Europe

A ce jour, le covid-19 a contaminé 815 personnes et fait 19 morts dans les pays de l'Union européenne, au Royaume-Uni, en Suisse et en Norvège, selon les données fournies ce 28 février par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies basé à Stockholm. Les ministres de la Santé de l'UE se retrouveont à Bruxelles le 6 mars "pour discuter des mesures concernant le coronavirus". 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité